Coronavirus : l’INPP fabrique des lave-mains automatiques


L’Institut national de préparation professionnelle (INPP) fabrique des lave-mains automatiques. En collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ces objets vont être installés dans les places publiques de la ville de Kinshasa.

D'après le coordonnateur du service des Énergies renouvelables à l’INPP, Ir Idriss Mufuka, ces lave-mains vont sensiblement réduire les risques de contamination de Coronavirus, car les utilisateurs ne vont pas les toucher.

« Ce lave main a plusieurs particularités. Il fonctionne avec de l’énergie solaire. On peut l’utiliser même dans des endroits où il n’y a pas d’électricité. C’est un lave main qui réduis à 100% les risques de la contamination à cette pandémie parce que l’utilisateur na va rien toucher il suffit de placer les mains au premier robinet pour avoir du savon liquide, au deuxième robinet l’eau sans rien toucher et puis vous allez par la suite passer aux sèche-mains », a-t-il expliqué.

Pour lui, ce procédé va beaucoup aider la population kinoise.

« Nous ne savons pas jusqu’à présent à quel niveau ce virus peut être tué, donc avec le sèche-main, on peut s’assurer de réduire sensiblement les risques de contamination à cette pandémie », a ajouté Ir Mufuka.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner