Sud-Kivu : la société civile dénonce la recrudescence de l'insécurité à Ruzizi


La société civile dénonce la recrudescence des cas d’insécurité depuis la coupure de la route nationale numéro 5 dans la plaine de la Ruzizi.

Le dernier cas est survenu samedi 16 mai. Un mini bus de transport en commun est tombé dans une embuscade tendue par des éléments présumés rebelles burundais du FNL à Munywema, localité située entre Kawizi et Kiliba, au Nord de la ville d’Uvira.

Les assaillants ont pillé tous les objets de valeur des passagers et les blessés ont été acheminés à l’hôpital d’Uvira.

Les témoins affirment que les assaillants avaient tiré plusieurs coups de feu pour arrêter le véhicule avant de dévaliser les passagers.

Les habitants de Kawizi disent avoir aperçu ces hommes transportant des sacs et se dirigeant vers la colline de Muhungu.

Les FARDC du 122e bataillon, de leur côté, affirment être à la poursuite des assaillants. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner