Beni : plaidoyer pour la prise en charge des 552 enfants orphelins d’Ebola répertoriés

La psychologue de la sous-commission psycho-sociale dans la riposte contre Ebola, Mme Muyisa Waridi Sylvie, plaide pour la continuité de la prise en charge des cinq cent cinquante-deux enfants, orphelins d’Ebola répertoriés dans la ville de Beni au Nord-Kivu.

Ces enfants dont certains sont à la fois orphelins et survivants d’Ebola font face à des multiples problèmes, entre autres, le manque d’affection et de modèle, mais surtout la stigmatisation dans la société, après la déclaration de la fin de l’épidémie.

« C’est la période d’urgence que nous avons finie. Mais je proposerais à ce que pendant cette période de post-riposte, que les partenaires prennent en charge ces enfants socialement et psychologiquement, parce qu’un enfant peut se développer à l’âge de 0 à 5 ans et avoir une accalmie psychologique. Il peut évoluer jusqu’à 10, 15 ans puis il peut développer des troubles qui peuvent être liés aux traumatismes qu’ils avaient subis avant et il peut développer le stress poste traumatique », a indiqué Mme Muyisa Waridi.

Elle a suggéré que des partenaires ne puissent pas baisser les bras en ce qui concerne la prise en charge des enfants orphelins d’Ebola.

« Je dis merci aux différents partenaires surtout l’UNICEF [Fonds des Nations unies pour l’enfance]. Je ne cesse pas de dire que c’est un partenaire fidèle avec qui nous avons marché depuis le début jusqu’à maintenant à la fin de l’épidémie », a reconnu Mme Muyisa Waridi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner