Beni : flambée des prix des denrées alimentaires sur le marché

Il s'observe une montée vertigineuse des prix des denrées alimentaires de premières nécessité ces temps sur le marché de la ville de Beni. Certains analystes attribuent cette situation à la persistance de la pandémie du Coronavirus, mais aussi à la recrudescence de l’insécurité dans les nouvelles zones attaquées par les ADF.

Pour les produits manufacturés et importés, un bidon de 20 litres d’huile végétale qui se vendait à 23.5 USD s’achète aujourd’hui à 27 USD. Un sac de riz de 25 Kg est passé de 19 à 23 USD. Selon certaines commerçants grossistes rencontrés cette montée des prix des articles manufacturés importés est due à la persistance de la pandémie de la Covid-19.

Cette situation ne se limite pas qu’aux produits manufacturés importés. Elle s’observe également pour les produits locaux dans la région. C’est le cas d’une mesure de farine de manioc qui se vendait à 4 milles Francs congolais (2USD) est passée à 8 mille Francs (4 USD) soit le double du prix, et pour le bidon de 20 litres d’l’huile de palme est passé 19 à 27 mille Francs congolais (13.5 USD). Le sac de braise est passé de 20 mille francs à 50 mille Francs congolais (25 USD).

Pour ce dernier cas, les membres de la FEC/Beni que nous avons contacté attribuent cette flambée des prix aux ressentes attaques des ADF dans des nouvelles agglomérations qui fournissaient la ville de Beni en denrées alimentaires.

Pendant ce temps c’est la paisible population qui paye le prix. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner