Ituri : recrudescence de l’insécurité dans le sud d’Irumu suite à la présence de l' ADF

Cinq villages sont sous menace des présumés rebelles ougandais des ADF dans la chefferie de Banyali-Tchabi, au sud du territoire d’Irumu (Ituri). Il s’agit de Tondoli centre, Mulangu, Batonga 1, 2 et Mudunguli. Selon la société civile locale, les incursions répétitives de ces hommes armés dans ces entités créent une psychose au sein de la population. Le dernier cas a eu lieu la nuit mercredi à jeudi 19 novembre, au village Mulangu où ces ADF ont kidnappé trois personnes et blessé une troisième. Cette structure citoyenne plaide pour une intervention rapide de l’armée. Martial Kiza Byamungu.

Selon des sources locales, c ’est depuis environ deux semaines que la présence des présumés rebelles ougandais d’ADF est signalée dans le groupement Tondoli, après avoir été chassés le mois d’octobre et septembre par les FARDC et la Brigade Spéciale d’Intervention FIB de la MONUSCO. 

Selon la société civile de Tchabi, ces rebelles empêchent la population d’accéder à leurs champs ; ils pillent des biens des habitants dont des chèvres, des poules et d’autres objets de valeur. Son Président Raphael Lingasa indique que la nuit de mercredi à jeudi, ces hommes armés se sont introduit à Mulangu où ils ont tiré des coups de feu avant de prendre en otage trois personnes dont une fillette de 12 ans, deux hommes de 60 ans et un jeune homme de 22 ans.

D’après toujours la même, avant de se retirer, ces hommes armés ont fait explosé une bombe qui a blessé une personne au pieds. Pour le moment, la victime est admis aux soins à l’hôpital de Boga.

Cette structure citoyenne se dit très inquiète de l’activisme des ADF dans cette région où l’absence des forces loyalistes est remarquable. Elle plaide pour un déploiement rapide de l’armée dans cette zone en vue d’épargner la population des menaces de ces rebelles.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner