Kinshasa : les vendeurs du rond-point UPN dispersés par la police

Les vendeurs et vendeuses qui exposent leurs produits au rond-point de l’UPN, dans la commune de Ngaliema ont été dispersés par les éléments de la police le dimanche et lundi 1 er février. Ces policiers ont incendié leurs marchandises, affirmant agir sur ordre de leurs supérieurs hiérarchiques. Les marchands inconsolables crient au scandale, et disent avoir tout perdu.  

Selon des témoins, ces commerçants ont été surpris de voir une jeep de la police qui a mis du feu sur leurs étalages. 

Un officier qui conduit l’expédition parle de l’urgence d’assainir le milieu pour prévenir des accidents. 

« Les activités menées par ces femmes créent des accidents. C’est pour mettre de l’ordre et prévenir d’éventuels accidents, c’est tout"

A la question de savoir où vont aller ces vendeurs. 

L'officier répond : « Ce n’est pas à moi répondre à cette question. Ils savent qu’il est interdit de vendre sur le rond-point. »   

Pendant cette opération, le véhicule de la police a percuté  un enfant d’un marchand qui a été immédiatement conduit à l’hôpital dans un état jugé critique. 

Pour l’instant, les policiers veillent sur les étalages qui ont été réduits en cendre. Ils montent la garde pour empêcher que des marchands ne reviennent s’y installer.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner