Kasaï : près de 900 enfants en situation difficile à Bakwa Kenge, alerte une ONG

Au moins 890 enfants vivent en situation difficile, après des violences ethniques entre Kuba et Luluwa dans la localité de Bakwa Kenge, disputée par les provinces du Kasaï et du Kasaï-Central. L’alerte a été lancée jeudi 1er avril par le coordonnateur de l’ONG Enfant Avenir (ENAV), Pierre Bibombe.

Cette localité a été récemment le théâtre d’affrontements communautaires meurtriers.

M. Bibombe parle de plus de 90 personnes tuées et plusieurs milliers de déplacés.

«La situation de Bakwa Kenge est alarmante. Plus de 91 personnes sont décédées, parmi lesquelles 19 enfants. Il y a environ 25 000 personnes déplacées parmi lesquelles 890 enfants qui sont actuellement dans une situation déplorable avec leurs parents en brousse», explique-t-il.

Pierre Bibombe se dit particulièrement préoccupé par le sort des enfants. A l’en croire, ces derniers seraient privés de nourriture et de soins de santé. Il en appelle à une intervention des autorités et des humanitaires.

«Nous lançons un cri d’alarme à l’endroit des autorités du Kasaï et du Kasaï-Central, à l’endroit des partenaires pour urgemment mettre en place un programme d’assistance de ces enfants», lance M. Bibombe. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner