Noël Tshiani : « La présidence de la République doit être réservée à ceux qui sont 100% Congolais »


Noël Tshiani Muadiamvita, candidat malheureux à la présidentielle de 2018 en RDC, explique pourquoi la fonction de président de la République doit être réservée uniquement aux Congolais nés « de père et de mère » congolais.

Alors que son idée fait polémique, l’économiste assure que sa proposition, relative aux conditions d’accès au poste de président de la République, n’est pas discriminatoire.

« Il faut [plutôt] prévenir que guérir. La présidence de la République doit être réservée à ceux qui sont 100% Congolais, loyaux 100% à la République démocratique du Congo », soutient Tshiani Muadiamvita. 

Cette proposition qu’il fait, selon lui, est dans « l’intérêt national ». Pour lui, il s’agit de s’assurer que la RDC sera toujours « dirigée par l’un d’entre nous ». 

Dans une interview accordée mardi dans la soirée à Radio Okapi, l’ex-fonctionnaire de la Banque mondiale reconnaît cependant que le fait d’être Congolais « de père et de mère » n’est pas une garantie d’efficacité : 

« On n’a pas été préparé pour gérer le Congo comme il le fait. Et d’ailleurs, c’était préparé stratégiquement par le colonisateur pour qu’on puisse aboutir à une catastrophe sur le plan de la gestion. Maintenant, après Kasa-Vubu, il y a eu Mobutu, même chose, Kabila père, même chose, Kabila Fils, même chose. Ils n’ont été préparés, ça n’a rien à avoir avec le fait d’être Congolais. »    

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner