Gouvernement Sama : les députés révolutionnaires invitent le Félix Tshisekedi à corriger les inégalités

Le collectif des députés révolutionnaires au sein de l’Union sacrée de la nation dénonce une campagne de diabolisation de son action sur le gouvernement Sama Lukonde. Dans une mise au point parvenue ce mardi 20 avril à Radio Okapi, le député Tembos Yotama précise que l’intention des députés révolutionnaire n’est pas de bloquer l’investiture du gouvernement. Ils plaident pour le réajustement par le Chef de l’Etat des déséquilibres et inégalités constatés, afin d’éviter des frustrations. Pour eux, ce réajustement devrait être fait avant l’investiture du gouvernement. 

Selon ces députés, leur action n'est pas une manifestation de la haine contre les ministres nommés.  Ils ont constaté certains déséquilibres dans la composition du gouvernement et veulent que les choses soient réajustées, afin de répondre efficacement aux attentes des Congolais. 

Le député Tembos Yotama se demande comment expliquer que certaines provinces, avec moins de vingt députés, ont plus de sept ministères, alors que d’autres, comme le Nord-Kivu qui compte 48 députés dont 44 de l'Union sacrée, ont moins de cinq ministres ? 

Pour ces révolutionnaires, la lutte de l'Union sacrée a été une œuvre des députés, mais curieusement ce sont les chefs de partis et/ou des regroupements politiques qui sont servis. 

Ils ajoutent que c'est incompréhensible de voir des partis qui ont plus des députés ne pas être représentés dans ce gouvernement et ceux qui ont seulement un député être servi.   

Pour éviter des frustrations qui avaient facilité l'effondrement rapide du FCC, le collectif des députés révolutionnaires réaffirme sa volonté de conserver les acquis de la révolution et invite le chef de l’Etat à trouver des solutions aux multiples observations soulevées. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner