« L'Islam est une religion de paix », martèle l'imam de Mbandaka


L'imam provincial et chef d’entité islamique de l‘Equateur, Daouda Bokungu, a prêché la paix jeudi 13 mai, au cours de la grande fête d’Aïd el-Fitr, marquant la fin du ramadan, au terrain communal de Wangata à Mbandaka.

Devant près de trois mille musulmans de la ville, Daouda Bokungu a d’abord démontré la démarcation entre l’islam et le terrorisme ainsi que le banditisme "Kuluna".
Ces deux fléaux qui endeuillent les familles congolaises, selon lui, ne sont pas conformes aux enseignements du Coran, le livre sacré des musulmans.

« J’ai eu à démontrer aujourd’hui dans beaucoup de versets dans le Coran, où Dieu exige beaucoup de choses à celui qui tue quelqu’un bénévolement comme ça. Lui aussi doit être tué, c’est la loi du Talion ! Comment on peut comprendre qu’on taxe les musulmans de terrorisme au moment où il n’y a pas plus tard que le mois passé, on vient d’abattre un imam au sein d’une mosquée en pleine prière. Et ceux-là se disent être des musulmans ? Non, non, ça ce n’est pas l’Islam. C’est pourquoi j’ai eu à démontrer aux gens que l’islam, ce n’est pas une religion de terrorisme. C’est plutôt une religion de paix », a-t-il expliqué, évoquant le meurtre de Sheikh Ali samedi 1er mai dans la mosquée Al-Jammiya de Mupanda de Beni.  .

Cependant, il a invité tous les Congolais au patriotisme et à soutenir l’état de siège décrété par le chef de l’Etat en Ituri et au Nord-Kivu, en vue de mettre fin au terrorisme dans cette partie du pays: 

« Tous les musulmans, à moins que vous soyez animé d’une mauvaise foi, nous soutenons l’état de siège qui sévit maintenant dans l’est ; parce que nous demandons à Dieu que ça puisse être une solution. Et nous demandons à nos frères dans l’est d’être patriotes, parce que ce sont nos frères, nos mamans qui sont violées, des jeunes gens qui sont tués. Allez y comprendre, au nom d’une religion vous allez éventrer une personne, une femme enceinte ! c’est pourquoi aujourd’hui j’ai fait voir aux gens que non, l’islam n’est pas une religion des terroristes. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner