Volcan Nyiragongo : les autorités préoccupées par l’évacuation des malades à Goma

Lors d’une réunion de sécurité dimanche 23 mai à Goma, le gouverneur du Nord-Kivu, le général Constant Ndima, les humanitaires, la MONUSCO et l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) ont défini les interventions de chaque acteur dans le plan de contingence mis en place après l’éruption volcanique de samedi dernier. Parmi les actions urgentes à mener figure notamment l’évaluation de la situation dans les hôpitaux qui ont reçu les malades évacués.

Les participants ont évoqué également la situation dans les zones d’évacuation et la surveillance du volcan. Le porte-parole de cette cellule de crise, le major Njike Kaiko Guillaume, a annoncé quelques mesures prises :

« Il (gouverneur militaire) a autorisé l’évacuation de la population de la zone rouge vers les zones le plus sécurisées, en commençant par les personnes vulnérables dont les malades dans les hôpitaux, les femmes enceintes, les vieillards, les personnes handicapées et les enfants. Il a ordonné à la coordination provinciale de la Protection civile d’orienter la population en fonction du plan de contingence et d’évacuation en vigueur ».

Selon lui toujours, des instructions ont été faites à l’endroit des forces de sécurité en vue de sécuriser les habitants et leurs biens. « Aux FARDC et la police d’assurer la sécurité de la ville de Goma, et dans les voies d’évacuation afin qu’on évite des cas de vol, de barbarie et d’infiltration pendant l’évacuation (…) », précise le major Njike.

Le coordonnateur humanitaire OCHA dans la région a pour sa part, affirmé que les humanitaires poursuivent de leur côté l’évaluation des besoins des personnes affectées directement par l’éruption du Nyiragongo.

Quinze personnes sont mortes à la suite de l’éruption du volcan Nyiragongo, selon le bilan provisoire communiqué dimanche 23 mai par le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya. Selon lui, 9 personnes sont mortes dans un accident de circulation, 4 ont trouvé la mort en tentant de s’échapper de la prison centrale de Munzenze, et 2 ont été calcinées par les laves.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner