Kongo-Central : les barrières ont refait surface sur le tronçon Manterne et Tshela


Les barrières ont refait surface sur la nationale numéro 12 située dans son tronçon compris entre Manterne et Tshela, en territoire de Lukula, au Kongo-Central.

Les commerçants et usagers contactés lundi 24 mai à Radio Okapi, affirment que toutes les barrières démantelées dès l'entrée en vigueur de la décision du chef de l'État ont refait surface sur plusieurs axes.

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, avait officialisé ordonné, mardi 21 juillet, la levée de l'état d'urgence sanitaire, avec la réouverture des frontières le 15 août.

Selon les commerçants, ces barrières impactent directement sur le prix des produits agricoles sur le marché, d'autant plus que les chauffeurs fixent des frais de transport exorbitants en raison du montant que leurs exigent les PCR à chaque passage sur cette route.

Un tas de légumes, par exemple, se vend actuellement à 500 FC (0.25 USD) au lieu de 300 FC (0.15 USD).

Le ministre provincial de l'intérieur du Kongo-Central, Serge Kuebena Ntanda a indiqué que ces barrières sont rétablies à tort.

Il promet son implication pour démanteler toutes ces barrières à la base de tracasserie et de la baisse de rotation des véhicules. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner