Eruption volcanique : plus de 400 000 déplacés en situation difficile (OCHA)

Près de 416 000 personnes déplacées ont été enregistrées à la suite de l’éruption volcanique de Nyiragongo survenue le 22 mai dernier. Ces informations ont été livrées par OCHA, à travers un communiqué rendu public le dimanche 30 mai.  

Le même communiqué renseigne que plus de 56 000 personnes se sont déplacées sur l’axe Sake-Bweremana.  Selon la même source, il s’observe quelques mouvements de retour de ces déplacés vers Goma. 

Selon OCHA, la plus grande difficulté à laquelle sont confronté les déplacés dans certaines zones d’accueil reste le logement. Il cite le cas des 600 d’entre eux qui occupent les locaux d’une école à Minova. Ces déplacés étaient obligés de vider le lieu pour permettre le déroulement des activités scolaires dès ce lundi. 

OCHA rappelle que le gouverneur militaire du Nord-Kivu a effectué le 29 mai une visite aux personnes déplacées de la cité de Sake. 

Il leur a demandé de la patience et de s’en remettre aux autorités qui travaillent en étroite collaboration avec les experts de l’Observatoire volcanique de Goma(OVG). 

Toujours selon OCHA, à travers sa matrice de suivi du déplacement, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), a estimé pour sa part le nombre total de déplacés liés à cette catastrophe naturelle à 412 700 personnes, répartis dans plus de de 10 zones à l’intérieur du Nord-Kivu et à Bukavu, au Sud-Kivu. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner