Volcan Nyiragongo : des experts congolais peaufinent le projet d'extension de la cité de Sake 2 et 3


Le ministre d'État à l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu s'est entretenu jeudi 1er juillet avec une délégation d’experts congolais sur le projet d'extension de la cité de Sake 2 et 3 pour installer les personnes à déplacer de Goma, victimes de l'éruption volcanique de Nyiragongo. Il a tenu à avoir le cœur net quant à la faisabilité de ce projet avant qu'il ne soit sur la table du gouvernement pour sa matérialisation.

D'après l'un de ces experts, professeur Corneille Kanene de l'Institut supérieur d'architecture et urbanisme (ISAU), vu l'urgence, la ville de Goma devrait être dédensifiée et reboisée à certains espaces qui ne devraient plus être habités.

« Nous devons élaborer notre plan urbain de référence au regard de toutes ces zones d'exclusion, de toutes les fissures tectoniques et aussi des tous les grands axes de coulée de lave. Il faut penser la construction des cités satellites tout autour de Goma dans un rayon de 40 Km. Des cités satellites qui sont des cités bien équipées avec toutes les infrastructures sociocommunautaires et tout ce qu'il faut », a-t-il indiqué.  

Mais, a poursuivi Corneille Kanene, « dans un premier temps nous avons déjà esquissé l'occupation de Sake 2, de Sakée3. Pour que ces cités satellites soient viables, il faut que la mobilité entre les cités satellites et Goma comme ville mère soit bien assurée".

A ce stade, selon lui, il ne reste plus que le document soit approuvé et validé par l'exécutif, adopté par l'instance législative pour qu'il soit opposable à tous. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner