Mongola : l’évasion de 5 criminels crée une psychose à Lisala

La population de Lisala vit dans la psychose de l’insécurité à la suite de l‘évasion, depuis lundi dernier de la prison centrale basée dans cette ville, de cinq voleurs à mains armées.  

Selon des sources sécuritaires, ces bandits avaient été arrêtés et leur jugement en flagrance avait suscité un engouement dans la ville.  

Leur évasion fait craindre à la population des représailles de leur part.  

A en croire le rapport de l’ONG AJBS, après leur arrestation à Bumba et leur transfèrement à Lisala, les cinq criminels étaient gardés dans l’amigo de l’auditorat militaire à Lisala. 

Ils étaient poursuivis pour détention d'armes de guerre et d’indices militaires. Mais aussi pour le meurtre d’un jeune motard à Bumba. La victime transportait des sacs d’argent destinés à la paie des agents de l’ISTA/Ebonda, à 12 km de la ville. 

Le tribunal militaire garnison de Lisala avait organisé une chambre foraine devant le gouvernorat. Et la veille du réquisitoire, le 28 juin dernier, les cinq bandits détenus à l’amigo de l’auditorat militaire ont réussi à s’évader avec deux autres codétenus redoutables, indique l’ONG.  

Selon toujours cette ONG, il y avait deux gardes au moment des faits. 

L’un a fui et l'autre reste en détention. La population qui s’attendait à un verdict sévère vit  dans la psychose d’un nouveau regain d’insécurité dans la ville et dans la province. 

Tout en dénonçant cette évasion auprès de l’auditeur militaire supérieur à Mbandaka, l’ONG AJBS déplore également l’insuffisance des gardes à l'amigo.  

Cette structure invite  les autorités compétentes à tout mettre en œuvre, afin de retrouver ces criminels et d’éviter qu’ils ne reproduisent leurs actes.  

L'ONG recommande  à la population de  dénoncer ces criminels.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner