Processus électoral en RDC : l’Assemblée nationale met en place la commission paritaire mixte majorité-opposition

L’Assemblée nationale a mis en place, jeudi 1é août, la commission paritaire mixte Majorité-Opposition. Le président de la chambre basse, Christophe Mboso a ignoré les revendications de l’opposition et a soumis la mise en place de ladite commission à l’approbation de la plénière.

Pour lui, aucune revendication ne peut plus à ce stade bloquer le processus de mise en place du Bureau de la CENI, déjà lancé.

« Ceux qui ne veulent pas participer aux élections, c’est un droit, et ceux qui ne veulent pas y participer, c’est aussi un droit. Je voudrais vous rappeler qu’a une certaine époque, l’UDPS avait refusé. Le pouvoir en place avait organisé les élections, à laquelle, l’UDPS n’avait pas participé. Aujourd’hui, nous allons demander de la mise en place de la commission paritaire. Tous les dossiers que nous avons reçus, nous allons les verser à la commission », a affirmé Christophe Mboso.

Le Président Mboso qualifie de « tergiversation » qui a caractérisée les discussions pour la mise en place de cette commission.

Mais, l’opposition parlementaire exige préalablement qu’un « consensus » soit trouvé dans la désignation des membres de la CENI. C’est le cas du FCC qui a claqué la porte de la plénière.

Fidèle Likinda du PPRD indique que son parti n’enverra pas ses délégués à la CENI :

« Nous, nous n’avons pas refusé de participer à la commission. Nous disons aujourd’hui, nous ne pouvons pas envoyer nos délégués, aussi longtemps qu’il n’y a pas consensus. Aussi longtemps qu’il n’y a pas consensus au niveau de la société civile, même au niveau de la majorité, le président Mboso le sait, je suis sûre que, même le président de la république devant cette commission, ne va pas l’investir. A quoi sert d’envoyer les noms ? parce que c’est le même cas de Oscar Malonda qui se répète aujourd’hui. »

La commission paritaire mixte Majorité-Opposition examinera les différents dossiers des candidatures des membres désignés pour le prochain bureau et la plénière de la CENI.

Sur les sept membres devant composer le bureau de la CENI, quatre seront désignés par la majorité, deux par l’opposition et le président du Bureau par les confessions religieuses.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner