Beni : l’armée n’a abandonné aucune localité de Bashu, assure le capitaine Antony Mwalushayi

L’armée n’a abandonné aucune localité récupérée dans la chefferie de Bashu, en Territoire de Beni, a affirmé mercredi 1er septembre le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 Grand nord, le capitaine Antony Mwalushayi. Il réagissait aux alertes de la nouvelle société civile qui parlait des mouvements des groupes armés dans certaines localités du groupement Bulambo et Buliki, précisément dans la vallée de Kanyabuhiri. 

« Il y a vraiment des opérations de grandes envergures qui ont montré comment on a la capacité de faire mieux dans la vallée de Mwalika. Et c’est dans cette vallée-là, ceux qui ont réussi à s’échapper du feu de l’armée, ils trouvent d’autres endroits pour s’abriter », a indiqué le capitaine Mwalushayi. 

L’armée demande à la population d’alerter directement les services compétents dans la région sur des mouvement suspects, que de lancer les alertes sur les réseaux sociaux ou des ondes des radios, car cela joue à l’avantage de l’ennemi. 

« Nous pouvons demander à la société civile dans son ensemble de ne pas toujours alerter l’ennemi via les médias. C’est aussi une façon d’informer directement l’ennemi qu’il y a quelque chose qui se prépare, ou vous êtes déjà détectés dans telle zone. Nous prenons en compte ces revendications et nous savons ce que nous sommes en train de faire sur terrain, pour qu’ensemble, c’est-à-dire ; nous armée et la population, et même ces organisations-là, puissions parler un même langage », a ajouté le porte-parole de l’armée dans les opérations militaires Sokola 1. 

Quatorze personnes ont été libérées vendredi 18 juin 2021 des mains des rebelles ougandais des ADF. Des sources locales renseignent que plusieurs autres restent encore en captivité.  

Ces habitants de la chefferie de Bashu avaient été enlevés lors de l’incursion de ces rebelles ougandais jeudi dernier dans les villages Kisanga et Livano dans le graben. Cette libération est saluée par les autorités locales qui demandent à l’armée de fournir plus d’efforts pour la protection des civils. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner