« La population attend de l’armée et la MONUSCO l’éradication des forces négatives à Beni », le parlement d'enfants


« La population attend de l’armée et la MONUSCO l’éradication des forces négatives à Beni », a déclaré l’émissaire du parlement d’enfants du Nord-Kivu, Jules Mathe après le passage du secrétaire adjoint des Nations Unies en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix.

Pour Jules Mathe, la MONUSCO et les FARDC ne doivent pas prendre les menaces des ADF à la légère :

« Depuis qu’on avait tué certains des FIB sur la route Beni-Kamango, en tout cas la MONUSCO ne se présente plus comme un loup féroce pour traquer ces ADF. Et vous savez, les ADF ont essayé de se disperser. Nous, on s’attendait à éliminer ces ADF parce qu’ils ont pris que 5% du territoire national. Le problème, c’est d’abord le fait de suivre ces ennemis, les attaquer. L’armée et la MONUSCO attendent que l’ennemi attaque pour les repousser. Donc, la population, quant à elle, voulait que l’armée et la MONUSCO puissent suivre ces ennemis là où ils sont. Et cette légèreté fait en sorte que les gens perdent leurs vies, leurs biens, voire même leur patrimoine ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner