Bandundu : un directeur d’école meurt à la suite de « l’omission de son nom sur le fichier de paie »

Ne trouvant pas son nom sur la liste de paie, un directeur d’école primaire est décédé inopinément, l’après-midi de lundi 1er novembre, à Bagata, dans la province du Kwilu.

Selon la société civile locale, ce fonctionnaire et père de famille a fait un arrêt cardiaque, après avoir constaté que son nom ne figurait pas sur le « fichier de paie », pourtant, il devait retirer trois mois de salaire.

« Il est directeur à l’école primaire de Sawumwanga dans la mission catholique Sia. Il était venu pour toucher son salaire de trois mois, à la banque Equity banque BCDC à Bagata. Une fois sur place, on lui dit que ton nom n’est pas dans le fichier de paie. Il a piqué une crise (arrêt cardiaque) et il est décédé quelques heures après son acheminement à l’hôpital. L’évènement était passé le lundi vers 16 heures.  Pourtant, son nom figurait sur deux listings. Mais, quand il a cherché à percevoir son salaire, malheureusement son nom n’a pas été repris sur la liste de paie », a indiqué, le pasteur Rolydard Emwenia Kalala, membre de la société civile du territoire de Bagata. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner