Traque des groupes armés en Ituri : les chefs coutumiers recommandent plus de moyens financiers pour les FARDC

Les chefs coutumiers et les responsables des communautés locales de la province de l’Ituri recommandent la dotation de plus de moyens financiers et logistiques aux Forces armées de la RDC (FARDC). Ils ont formulé cette demande mercredi 8 décembre, à l’issue de leur échange avec le ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda.  

L’évaluation de l’état de siège et la recherche des pistes de solution pour le rétablissement de la paix en Ituri étaient au centre des échanges entre les deux parties. 

Les chefs coutumiers ont aussi proposé le renforcement des effectifs des FARDC pour éradiquer les groupes armés en Ituri. 

Ils ont aussi demandé au ministre de la Défense de changer de stratégies dans les opérations militaires pour bien contenir l'ennemi.  Ils affirment également leur soutien aux opérations militaires conjointes entre l'armée ougandaise et les FARDC.  

Dans la soirée, le ministre de la Défense a poursuivi ses consultations avec les communautés Hema, Bira et Lendu. Avec ces trois communautés, l'objectif est aussi d’évaluer l'état de siège depuis son instauration par le Chef de l'Etat et de réfléchir sur des pistes de solution visant à mettre fin aux exactions des groupes armés en Ituri. 

Gilbert Kabanda organise ces consultations en compagnie des parlementaires de l'Ituri et du Nord Kivu, deux provinces sous état de siège. 

Dès son arrivée mardi 7 décembre dans la soirée, il a rencontré les membres du comité provincial de sécurité et certains commandants des unités engagées dans les opérations militaires en Ituri. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner