Bas-Uele : le trafic est coupé entre les territoires d’Ango, Bondo et Poko


Le trafic est coupé entre les territoires d’Ango, Bondo et Poko d’une part et, d’autre part, entre ces entités et la cité commerciale d’Ariwara, en Ituri, à la suite de l’immobilité du bac de l’office des routes qui dessert ces territoires. Une bonne partie de cette embarcation est immergée dans l’eau de la rivière Uere depuis jeudi 16 décembre.

Des témoins sur place affirment qu’actuellement au moins quatre véhicules pleins de marchandises en partance pour Buta sont bloqués au large de cette rivière.

Le député provincial Antoine Gambolipay qui confirme les faits ajoute que ces opérateurs économiques faisant des navettes entre Ango-Zapay- Bondo et Monga se sont vus couper l’herbe sous les pieds.
Difficile pour certains d’entre eux d’amener des vivres également pour les réfugiés centrafricains se trouvant à Ango et plus à l’intérieur de cette entité.
Il plaide pour une intervention urgente du gouvernement afin que le trafic soit rétabli sur cet axe d’importance économique capitale pour la région.

Pour sa part, le directeur de l’office des routes dans le Bas-Uele, Jean-Marie Puambi explique cet incident par la vétusté du bac qui provoque la fuite d’eau dans la barge. Néanmoins, il affirme avoir dépêché une délégation sur place pour un état des lieux. Un devis sera établi quant à ce et sera transmis à la direction générale de l’office des routes à Kinshasa pour une éventuelle intervention.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner