Kinshasa : la ministre des Mines au Senat pour une question orale

La ministre des Mines, Antoinette Samba était mardi 05 avril à la chambre haute du parlement, dans le cadre du contrôle parlementaire. Antoinette Samba est allée répondre à la question orale avec débat lui adressée par la sénatrice Victorine Lwesse à la suite du « refus » de deux sociétés exploitants les minerais au Sud-Kivu de recevoir dans leurs installations une mission de l'Etat Congolais conduite par le ministre provincial des mines du Sud-Kivu. 

Quarante-cinq sénateurs ont exigé des explications de la ministre sur notamment l'exécution du code minier, du fonds minier pour les générations futures et de la traçabilité. Ils l’ont également questionnée sur la quantité annuelle les minerais exploités en République Démocratique du Congo.

« Madame la ministre, je voudrais savoir, depuis la diffusion de ces images choquantes, si votre ministère a pu identifier ces deux sociétés, si tel est le cas, est-il stipulé dans le code, le contrat signé par les deux sociétés, que durant la période d’exploitation, il ne peut y avoir ni visite, ni contrôle qu’exerceraient des agents de la direction provinciale des Mines dans les installations de ces sociétés », a interrogé la sénatrice Victorine Lwesse.   

La sénatrice voulait aussi en savoir plus sur les mesures qui ont été prises par le ministère des Mines après ces incidents:

« Au regard de ces images rappelant l’exploitation sauvage, quelles sont les mesures qui ont été prises par votre ministère à la fois pour démontrer que l’Etat n’est pas mort et le code minier reste de vigoureuse application ? C’est pourquoi, l’exploitation et l’importation des minerais en rupture avec le code minier mérite que l’allégeance du Senat soit éclairée. L’exploitation des minerais doit profiter non seulement aux congolais d’aujourd’hui mais aussi à ceux de demain ».

La ministre des mines sera de retour au Sénat le lundi 11 avril p pour apporter des réponses aux préoccupations des sénateurs.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner