Journée nationale de l'enseignement : le traumatisme en milieu scolaire au centre d'une conférence-débat à Butembo


En marge de la journée nationale de l’enseignement célébrée le 30 avril de chaque année, une conférence-débat sur les conséquences des violences dans la région de Beni sur la vie scolaire a été organisée ce vendredi 29 avril à Butembo (Nord-Kivu).

Les autorités locales, des professionnels de l’éducation, des parents ainsi que des élèves ont débattu des traumatismes liés aux conflits armés.

Pour le formateur en détraumatisation, Jonathan Kakule Mbolu, l’éducation devrait se passer dans un bon climat afin de mieux former des cadres qui vont aider réellement ce pays :

« Il y a une approche, c’est la prise en charge psychosociale, et des apprenants et des enseignants et des parents. Alors, nous avons montré que c’est très important dans ce contexte où nous sommes, pour que l’éducation se passe dans un bon climat et qu’on forme des cadres qui vont aider réellement ce pays, qu’il y ait des agents psychosociaux qui sont chargés essentiellement de l’accompagnement psychosocial », a expliqué Jonathan Kakule Mbolu. 

Selon lui, il est important qu’il y ait des salles d’écoute au niveau de chaque école pour des élèves qui ont perdu leurs parents.  

« Un enseignant traumatisé va commencer à injurier pèle mêle, il aura une violence verbale, il peut même abandonner sa matière pour commencer à s’attaquer aux apprenants. Or pour mieux apprendre, il faut un bon climat relationnel entre l’apprenant et l’enseignant. Mais pour y parvenir également, la famille a un grand rôle. Donc les parents si ils sont traumatisés, ils ont besoin aussi d’un accompagnement pour bien encadrer et accompagner la formation de leurs enfants au niveau de l’école », ajoute Jonathan Kakule Mbolu.

«Le traumatisme en milieu scolaire : état de lieux et quelle approche pour la guérison ?», était le thème de cette conférence-débat qui a été organisée par l’ONG Mission d’aide aux personnes en détresse en collaboration avec la division de l’EPST Nord-Kivu 2. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner