Nord-Kivu : reprise timide des activités à Bunagana, après l’accalmie entre FARDC et M23

La vie reprend timidement son allure, depuis une semaine, à la cité de Bunagana, située à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Des sources sur place attribuent cette reprise à l’accalmie observée dans cette zone, en proie aux accrochages entre les FARDC et le M23. 

Selon les mêmes sources, ces activités économiques tournent encore au ralenti du fait que les commerces ne sont pas encore rouverts.

Quelques bureaux de services publics sont rouverts et la circulation des personnes sont de plus en plus en circulation au centre de Bunagana.

Pendant ce temps, le trafic routier Bunagana-Rutshuru centre reprend aussi timidement alors que certains déplacés retournent déjà dans leurs villages sous contrôle des FARDC.

Selon les sources de la société civile, des habitants qui prennent d’assaut les grands centres commerciaux de Bunagana traversent en fin de journée la frontière pour passer nuit du côté ougandais. 

Après les derniers combats, mercredi 27 avril, sur les collines surplombant Bunagana, une accalmie règne dans la zone.

Les sources administratives locales attestent que, les rebelles M23 sont toujours retranchés dans les collines de Tshanzu et Runyoni, alors que les FARDC, elles, consolident leurs positions dans les villages Rwanguba, Tshengerero, Gisiza, Kamira, Kabindi et Jomba, le long de l’axe routier Rutshuru-Bunagana. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner