« Tous les finalistes du primaire vivant en Angola passeront » l’ENAFEP, rassure l’inspecteur général de l’EPST

Les élèves finalistes de l’école primaire vivant en Angola, vont passer, avec quelques jours de retard, l’Examen national de fin d’études primaires (ENAFEP), organisé mardi 5 juillet sur l’ensemble de la RDC. L’Inspecteur général intérimaire de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Odia Musungayi, l’a annoncé mardi à Radio Okapi.

« En Angola, Kabinda et Luanda, nous avons six cents candidats. Le visa a été obtenu en retard pour le superviseur. Il a finalement eu son visa lundi soir et je crois qu’il va se déplacer avec la malle. Ça ne sera pas la même épreuve. Il faut changer pour éviter la fraude », a précisé Odia Musungayi. 

Dans la zone frappée d’insécurité notamment dans l’Est de la RDC, l’Inspecteur général intérimaire de l’EPST assure que tous les élèves concernés seront récupérés :

« Dans l’Est du pays, là où il y a quelques poches d’insécurité, on a dû déplacer les centres. Il y a des candidats qui n’ont pas suivi le mouvement. On nous a dit que ce n’est pas grave. Nous pouvons récupérer la situation au moment opportun. Nous allons tout faire pour qu’eux aussi participent à l’épreuve nationale. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner