Beni : le dispositif militaire renforcé à la barrière de Lyakobo-Mukulya après une attaque des Maï-Maï

 Ce lundi 15 aout, un dispositif conséquent des éléments de la police et des FARDC est renforcé au poste de péage de Lyakobo-Mukulya à Beni (Nord-Kivu). 

 Cette mesure est prise à la suite des échanges de tirs qui ont opposé les forces de l’ordre et les Maï-Maï au poste de péage de Lyakobo-Mukulya, le dimanche 14 aout.  

Quinze combattants Maï-Maï  lourdement armés venus de leur lieu de cantonnement ont envahi le poste de péage route à la barrière de Lyakobo-Mukulya, a indiqué Jean-Marie Paluku, chef du quartier Lyakobo dans la commune de Beni. 

 Il ajoute que ces combattants réclamaient leurs trois armes saisies à Kahongero par l’unité de la légion nationale d’intervention en provenance de Butembo. 

 Ils ont néanmoins réussi à récupérer une seule arme, affirme la même source. C’est ce qui déclenché des échanges des tirs avec les forces de l’ordre au niveau de la barrière de Lyakobo-Mukulya. Les Maï-Maï ont décroché quelques instants après. 

 La circulation a été perturbée pendant cet incident. Ce lundi, les activités socio-économiques tournent normalement. 

Les cadres de base des quartiers Lyakobo et Mukulya demandent aux autorités d’accélérer les processus du programme de Désarmement, démobilisation et de réinsertion sociale des jeunes volontaires au désarmement cantonnés à Kalunguta. Car ils représentent un danger permanent pour la population de cette région et même pour toute la ville de Beni. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner