Beni : rareté de poissons dans le lac Édouard

Les poissons sont devenus rares, depuis deux mois, dans le lac Edouard, au Nord-Kivu.

Le président du Comité des pêcheurs individuels de Kyavinyonge, Asumani Siriwayo l’a affirmé mardi 25 octobre à Radio Okapi.

Il a attribué cette situation aux pécheurs clandestins qui font fi de textes régissant la gestion du lac Edouard :

« A la base, il y a non seulement l’occupation des zones de frayeur par des pêcheurs clandestins, mais également ils y utilisent des filets en maille prohibée, localement appelés Ngurura et même des filets électriques ».

Le communicateur de la Coopérative des pêcheries de Virunga (COPEVI), Jimmy Safari est d’avis que le lac Edouard fait face à la surexploitation avec plus de 6 000 pêcheurs au lieu de 1187 reconnus.  

Il a ainsi appelé à l’identification et limitation de nombre de pêcheurs sur le lac Edouard.

Une initiative que soutient également le communicateur de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) au Nord Kivu, Bienvenu Bwende.

« Je pense que l’encadrement des pêcheurs qui pourraient éventuellement être mis au chômage par la réorganisation de la pêche sur le lac Edouard est une autre question qui mérite une réflexion profonde et des mesures adéquates. Néanmoins, la première démarche ici consiste à sauvegarder les ressources halieutiques du lac Edouard, et à travers elles, la sécurité alimentaire des milliers de personnes qui en dépendent », a-t-il déclaré.

Bienvenu Bwende propose par ailleurs que les pêcheurs non en règle s’orientent vers d’autres secteurs de la vie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner