Bunia : des responsables des structures des jeunes s'engagent à lutter contre le discours de haine et la désinformation

Cinquante jeunes, responsables de différentes structures d’encadrement de la jeunesse de l’Ituri s’engagent à lutter contre toutes formes de discours de haine et contre la désinformation. Ils ont pris cette résolution, au cours d’un atelier de huit jours qui a débuté samedi 3 décembre à Bunia et organisé par la Coordination nationale des jeunes intercommunautaires, une plateforme des organisations des jeunes en RDC. 

Le but de ces assises est d’appeler les jeunes à bannir des propos indignes et discriminatoires qui peuvent entraver le processus de paix pendant le cycle électoral en cours.

Au total, neuf structures d’encadrement des jeunes seront sensibilisées sur les méfaits des discours de haine et la désinformation, susceptibles de perpétuer le cycle des violences en Ituri.

Selon le constat fait par le responsable de la coordination nationale des jeunes intercommunautaires, François Kasereka, certains jeunes ne se fréquentent plus à cause de leur appartenance communautaire dans la province de l’Ituri.

Une occasion pour lui d’interpeler la conscience des autorités qui utilisent les jeunes à des fins politiciennes.

Selon l'acteur politique et responsable du groupe de pression Jeune Leaders, Christian Shauri, cet atelier se tient dans un contexte où la province de l’Ituri fait face actuellement à plusieurs types de conflits à tendance communautaire et qui très souvent pérennise la violence.

Au moins vingt-six structures des jeunes à travers la province sont représentées pour la deuxième session de cette formation qui se clôture le 10 décembre avec le soutien des sections de l’information publique et des Affaires politiques de la MONUSCO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner