Joseph Kabila suspend toutes les opérations militaires au Nord-Kivu

Joseph Kabila lors du meeting électoral qu’il a tenu à Goma, au Nord-Kivu, le 14 novembre 2011. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Joseph Kabila a suspendu tous les programmes et opérations militaires destinées à pacifier la province du Nord-Kivu. Les attributions dévolues à ces différentes opérations seront désormais assurées par un commandement unique, celui de la huitième région militaire. Le chef de l’Etat l’a annoncé ce mercredi 11 avril à Goma lors de l’audience qu’il a accordée aux forces vives de cette province.

Les forces vives du Nord-Kivu ont salué la décision et appelé à son application immédiate.

« Nous venons de quitter la salle avec une note de satisfaction si tout sera appliqué. Il y a une étape de parler, mais il y a aussi une étape d’exécuter ou de réaliser. Si le Chef de l’Etat pourrait passer par des actions concrètes avec ce qu’il nous a promis, à la société civile, nous dirons coup de chapeau », a déclaré le coordonateur provincial de la société civile.

Le président Kabila a fustigé, par ailleurs, le comportement de certains militaires qui, selon lui, s’attachent à une appartenance ethnique.

Il a déclaré que les militaires congolais sont des militaires républicains et non ceux d’une quelconque communauté.

En ce qui concerne les déserteurs qui se sont rendus à l’Etat-major, le Chef de l’Etat a déclaré qu’ils passeront d’abord devant le conseil de discipline des Forces armées de la RDC (FARDC).

« Tout militaire qui se sera rendu coupable, va répondre devant les cours et tribunaux militaires », a promis Joseph Kabila.

Le président de la République est arrivé à Goma le lundi 8 avril. Il était parti s’enquérir de la situation sécuritaire dans cette région où des défections ont été signalées dans les rangs des FARDC au début du mois d’avril.

Après sa rencontre avec les forces vives du Nord-Kivu, ce mercredi, Joseph Kabila est allé à Bukavu. A son arrivée, il s’est directement rendu à la résidence  officielle du gouverneur du Sud-Kivu, Marcellin Cishambo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner