Kinshasa: 105 minibus accordés à crédit aux transporteurs privés

Les véhicules Hyundai que le gouvernement congolais offre à crédit aux exploitants privés du transport en commun de Kinshasa, membres de l’APVCO. (Le 18/08/2014). Ministère des Transports/Ph. Bowule

Cent cinq membres de l’Association de propriétaires de véhicules affectés au transport en commun (APVECO) ont reçu à crédit des minibus Hyundai achetés par le gouvernement congolais pour résoudre de façon progressive et durable la question de la mobilité urbaine à Kinshasa. Le Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, a procédé jeudi 18 septembre à la remise des clés de ces véhicules à leurs nouveaux propriétaires. Au total, ce sont deux cent cinquante minibus commandés par le gouvernement qui doivent être remis aux transporteurs privés.

Le cabinet comptable Pricewater House Coopers, recruté pour coordonner la convention-cadre de partenariat entre le gouvernement et l’APVECO, indique avoir réceptionné 236 dossiers de demande de véhicules. Seuls 105 ont été jugés conformes aux dix conditions posées pour obtenir le véhicule à crédit.

Pour obtenir un minibus à crédit, il faut notamment être transporteur et membre de l’APVECO avant le 30 juin 2014.

Il faut aussi payer préalablement 15% du prix de cession du véhicule, soit près de 8 700 dollars américains.

L’acquéreur doit également produire une attestation de résidence  en cours de validité ainsi qu’une preuve minimale de solvabilité : un immeuble ou un compte bancaire actif.

Certains dossiers déposés ne contenaient pas tous ces documents.

« En raison de certains documents requis, 131 dossiers n’ont pas été jugés conformes. Les transporteurs ont été individuellement contactés et invités chacun à se mettre en règle pour les documents manquants en vue de la validation de leurs dossiers dans un bref délai », explique Constatin Yatala, auditeur de Pricewater House Coopers.

Le ministre des Transports et Voies de communication se réjouit de l’aboutissement de ce projet, évoquant une nouvelle génération des véhicules.

« La vision  du chef de l’Etat sous la coordination du Premier ministre, ce que nous ayons finalement une nouvelle génération des conducteurs, aux volants d’une nouvelle génération des véhicules sur une nouvelle génération des routes », souligne-t-il.

Le gouvernement congolais a déboursé plus de 14 millions de dollars américains pour acheter ces minibus qu’il accorde à crédit aux transporteurs privés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner