Articles de la catégorie « Diamant »

02/02/2011 - 16:49
La Miba, Minière de Bakwanga, a cédé depuis quelques mois plus de cinquante carrés miniers à l’Etat congolais. Pour rentabiliser la production de ces espaces désormais accessibles aux exploitants artisanaux, le gouvernement préconise le regroupement de ceux-ci en coopératives minières. Une délégation du ministère des Mines du gouvernement central est en mission à Mbuji-Mayi à cet effet. C’est à la demande de ce gouvernement que la Miba a renoncé à certains de ses carrés miniers situés, pour la plupart, en dehors du territoire de Tshilenge.
Actualité, Actualité / Coopératives, Diamant, exploitation artisanale, Gouvernement, Miba, mines
24/01/2011 - 14:32
La production artisanale de diamant a connu, depuis novembre 2010, une baisse d’environ 50% à Tshikapa, cité minière du Kasaï occidental. Les statistiques présentées par le service local des mines fixent à 4 000 carats de diamant la production artisanale mensuelle. La production artisanale mensuelle de 4.000 carats de diamant représente une valeur de plus 100 000 USD, selon chef de service des mines à Tshikapa, Kamukendji Tshilomba Mutombo. Elle a diminué de moitié par rapport au mois d’octobre où elle était évaluée à  200 000 USD.
Actualité, Actualité, Société / Diamant, Tshikapa
06/01/2011 - 21:32
Soixante-quinze pays sont membres du processus de Kimberley. Depuis le 1er janvier 2011, la RDC  a accédé à la présidence de ce processus jusqu’au 31 décembre de l’année en cours. Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, l’a annoncé jeudi 6 janvier à Kinshasa. Le processus de Kimberley a pour objectif de trouver une solution au problème international des diamants de la guerre avec le système de certification de ces matières précieuses.
Actualité, Kinshasa, Actualité / Diamant, Kimberley, mines
12/08/2010 - 15:37
La marche visait à protester contre le nettoyage obligatoire de diamant avant exportation
Actualité, Mbujimayi / Alphonse Ngoy Kasanji, Diamant, mines
26/04/2010 - 19:03
Les diamants sont vendus comme des petits pains aux coins de rues aux alentours de l’hôtel Memling à Kinshasa. Ce marché existe depuis 15 ans et est reconnu par l’autorité publique, précise le président de la corporation des vendeurs à la criée de diamants.
Actualité, Kinshasa / Diamant, Kinshasa