L'Avenir :"campagne électorale, les bulletins de vote arrivent aujourd'hui"

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse de jeudi 27 octobre 2011

L’Avenir rapporte que les bulletins de vote sont attendus aujourd’hui à Kinshasa. Selon le confrère, sauf imprévu, l’avion qui ramène le président de la Ceni, atterrit aujourd’hui à l’aéroport international de Ndjili avec les bulletins de vote des candidats à la présidentielle et aux législatives de novembre prochain.

Cependant, note le quotidien, pour les urnes, les futurs électeurs et candidats devront encore prendre leur mal en patience. Car, ces urnes qui doivent venir de la Chine, se font encore attendre.

A propos des urnes, Le Potentiel affirme qu’il y a une information rassurante, celle du vice-président de la Ceni : « Les urnes sont attendues aujourd’hui à Kinshasa».

Et du coup, c’est la levée de boucliers dans tous les camps, indique le confrère. Pour ce faire, croit savoir le quotidien, le rapporteur de la Ceni et la questeur de cette institution ont effectué le déplacement de la Chine dans le but d’accélérer l’embarquement du matériel électoral.

Concernant l’audit du fichier électoral qu’une partie de l’opposition pose comme préalable avant de signer le code de bonne conduite, L’Avenir rapporte qu’il y a un bras de fer entre la Majorité et Opposition. Et le confrère d’estimer que “le code de bonne conduite ne sera pas signé par certains partis de l’opposition“.

D’après le journal, l’opposition accuse la MP et le bureau de la Ceni de tenir pratiquement le même langage. Et la majorité, elle, accuse l’opposition d’avoir violé la démarche en insérant sans son cahier des charges des éléments qui n’ont rien à voir avec l’audit du fichier électoral. En effet, rappelle le journal, l’UDPS qui avait accepté le principe d’audit du fichier électoral a fait volte-face en début de semaine demandant au préalable la libération de ses militants interpellés par la police lors de la manifestation du 20 octobre dernier à Kinshasa.

Le Phare constate, pour sa part, un dialogue  de sourds entre  majorité et opposition.

La dernière pomme de discorde en date entre les deux familles politiques concerne les termes de référence de la transparence du processus électoral, indique le confrère.

Au cours d’une réunion entre la Ceni, la Majorité présidentielle et l’opposition, le PPRD Francis Kalombo a déclaré ne pas comprendre pourquoi l’opposition s’évertue à vouloir coûte que coûte entrer en possession de certains contrats signés par la Ceni, notamment avec ZETES et autres entreprises,  alors qu’en cette matière c’est l’Assemblée nationale ou la Cour de comptes qui sont compétentes, selon la loi.

Et à l’opposition, Lisanga Bonganga qui conduisait cette délégation, s’est plaint du comportement du directeur de cabinet de la Ceni qui a manqué du tact en voulant, selon le, journal, se ranger derrière les avis de la majorité.

A propos de la campagne électorale proprement dite, La Prospérité s’exclame à la une que l’opposition est en difficulté car la Majorité Présidentielle a loué tous les avions.

Selon le confrère, c’est Vital Kamerhe qui l’a révélé, mercredi 26 octobre, en marge du colloque organisé par la Dynamique pour des élections apaisées au Congo organisé à l’Hôtel Memling à l’intention des candidats présidents de la République.

Pour ce candidat-président, “cette attitude relève de la tricherie“, rapporte La Prospérité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner