Kinshasa : un syndicaliste arrêté par l'ANR sur le chemin de la primature

Un membre du syndicat de la Centrale Congolaise du Travail, CCT, a été arrêté lundi dernier par les agents des Services de Renseignement, alors qu’il se rendait à la Primature déposer une pétition. Dans ces documents, Ndinamaho Malaba, président sectionnaire de ce syndicat, demandait, au ministre de l’économie des explications sur la méthode de gestion des primes spécifiques, du bonus, ainsi que les recettes à rétrocéder à la DGRAD. Pour sa part, le ministre de l’Economie dit ne pas être impliqué dans cette arrestation, rapporte radiookapi.net

Rachidi Kayombo, secrétaire général de la Centrale Congolaise, explique les circonstances dans lesquelles ce syndicaliste a été cueilli : « Le président sectionnaire du syndicat de la centrale congolaise du travail au ministère de l’Economie nationale devait se rendre lundi déposer les documents, au cabinet du Premier ministre, relatifs aux preuves sur le mémorandum et la pétition qu’ils ont adressés au ministre de l’Economie et du Commerce extérieur. Cette pétition n’a jamais reçu une suite, parce que la revendication a irrité les autorités du ministère. Alors, on a engagé un processus d’enlèvement systématique de tous les membres de la CCT à l’Economie nationale. C’est ainsi que, lorsqu’il se rendait à la primature, il sera surpris par les agents de l’ANR, qui vont le mettre au cachot depuis lundi à 11 heures jusque maintenant. Il n’a pas droit aux visites. Nous sommes décidés à interpeller le gouvernement. Nous voudrions qu’on aille dans la voie judiciaire ou la voie syndicale. Comme ça, on clarifie la chose. »

Par ailleurs, Boniface Mawatadi, secrétaire général à l’économie, précise que l’arrestation de ce syndicaliste pourrait être liée à la traque, organisée par les forces de l’ordre, des personnes qui recourent à l’usage de faux pour escroquer les différents opérateurs économiques du pays.

De son côté, le ministère de l’économie se dit ouvert au dialogue. Il affirme avoir déjà donné, sans problème, des éclaircissements aux différents syndicats qui ont demandé des explications sur la méthode de gestion des primes spécifiques.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner