Le Phare : « le plan UDPS pour la sortie de crise »

Revue de presse du vendredi 22 septembre 2017

La proposition de l’UDPS à l’ONU pour sortir de la crise en RDC est l’un des sujets commentés par les journaux parus vendredi 22 septembre à Kinshasa.

Pour sortir de la crise, l’UDPS propose un plan de résolution qui s’articule autour de quatre axes ; à savoir : la démission de Joseph Kabila au plus tard le 31 décembre 2017, l’organisation d’une courte transition de 6 mois jusqu’aux élections, la mise en place d’un gouvernement de 25 ministères et enfin la mise en place d’un Parlement de Transition, rapporte Le Phare.

Le journal précise que ce plan a été déposé dans un mémo par  le Secrétaire général de l’UDPS, invité à la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations unies.

Le journal fait remarquer que ce plan de l’UDPS rejoint pratiquement celui déjà présenté le lundi 18 septembre aux Nations unies par Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi. Les deux  leaders du Rassemblement, rappelle le quotidien, avaient aussi proposé la mise en place d’une courte période de transition sans le président Joseph Kabila.

Forum des As renchérit que le plan de l’UDPS propose également une concertation entre les forces politiques et sociales pour identifier une personnalité consensuelle capable de diriger une courte transition de 6 mois pour préparer essentiellement les élections et la nomination d’un premier ministre désigné par l’UDPS.

 Le quotidien note que les experts du Gouvernement plaident de leur côté pour la sortie de crise par des élections crédibles et apaisées mais avec Joseph Kabila comme président. Reste à savoir en faveur de quel camp la communauté internationale va trancher, s’interroge le tabloïd.

Toujours en rapport avec cette 72ème session de l’ONU, Le Potentiel fait savoir en manchette que « le président Kabila intervient ce samedi devant l’Assemblée générale de l’ONU ».

Pour Joseph Kabila, il s’agit de solliciter plus de temps à l’ONU pour l’organisation des élections, croit savoir le journal, estimant que c’est une mission « à plusieurs inconnues ».

Le quotidien fait en effet remarquer que Joseph Kabila arrive à New-York après le passage de principaux leaders de l’Opposition, qui ont fait sur place un travail de fond dans le sens d’amener la communauté internationale à adhérer à l’option d’une transition sans lui.  C’est donc cette courbe que le chef de l’Etat devra inverser, analyse le tabloïd.

Quel discours alors face à cette communauté internationale déjà désorientée ?, s’interroge dès lors L’Avenir, qui estime que Joseph Kabila va s’appesantir sur la situation politique, économique, sécuritaire, diplomatique et sociale de son pays, au sujet de laquelle la communauté internationale fait une lecture biaisée.

Le Chef de l’Etat, croit savoir le tabloïd, va également s’employer à éclairer la lanterne de ses homologues que son pays est résolument tourné vers l’organisation des élections, celles qui vont offrir au Congo une nouvelle classe politique selon le choix des citoyens congolais, précise le quotidien.

Dans un autre registre, La Prospérité renseigne qu’un nouveau foyer de tensions, outre celui de l’invalidation des passeports semi-biométriques,  a surgi au Palais du peuple.  A en croire le quotidien, les groupes parlementaires de l’opposition ont claqué la porte de la conférence des présidents. Ils protestent contre le fait de laisser  figurer à l’ordre du jour de la nouvelle session, cette affaire du vote électronique, précise le journal qui rapporte que pour Eve Bazaiba, cela serait la meilleure façon d’incruster  la tricherie dans le système, lors des prochaines joutes  électorales.

Comment alors restaurer le bon climat de travail, pour l’adoption du calendrier à la conférence des présidents,  avant la convocation de la prochaine séance  plénière de la Chambre basse du Parlement, s’interroge sans y apporter des réponses, le tabloïd.

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)