Actualité.cd : «Il est temps que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RDC»

Revue de presse du mercredi 3 janvier 2018.

Après la marche du 31 décembre 2017, la presse congolaise revient sur l'évalution et les réactions des différentes couches sociales. L’une des réactions reprise par la majorité de journaux et médias en ligne, c’est celle de Laurent Mosengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa.

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a eu des mots durs au moment de qualifier les violences du 31 décembre 2017, fait remarquer Actualité.cd qui reprend ses propos en ces termes : «Il est temps que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RDC.»

«Nous demandons aux uns et aux autres de faire preuve de sagesse et de retenue. Que des mystifications présentées comme informations véridiques ; il est temps que la vérité l’emporte sur le mensonge systématique, que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RDC », a-t-il dit dans une communication ce mardi 2 janvier 2018.

Le Cardinal Mosengwo a aussi condamné la «barbarie» des «prétendus vaillants hommes en uniforme», renchérit Politico.cd

«Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniforme qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie», a dit l’Archevêque de Kinshasa, dont les propos sont repris par Politico.cd.

Cas-Info.ca reprend la même information, et indique que dans la même tonalité que le Comité laïc de coordination et la CENCO [Conférence épiscopale nationale du Congo] et allant parfois plus loin, l’archevêque de Kinshasa dénonce à son tour l’atteinte à la liberté religieuse.

Pour lui, «l’instrumentalisation de la liberté religieuse pour masquer des intérêts occultes comme par exemple l’accaparement des ressources, le maintien au pouvoir par des méthodes anticonstitutionnelles, peut provoquer et provoque des dommages énormes aux sociétés, en l’occurrence, la nôtre», a-t-il déclaré.

«Comment ferons-nous confiance à des dirigeants incapables de protéger la population, de garantir la paix, la justice, l’amour du peuple», s’interroge le Cardinal.

Forum des As de son côté reprend la réaction de Bruno Tshibala à cette marche pacifique. Le premier ministre voit en cette manifestation du CLC un échec, renseigne le quotidien qui titre : «Bruno Tshibala félicite les Congolais.»

Ainsi, Bruno Tshibala Nzenzhe peut boire du petit lait, étant donné que le tsunami dominical que certains promettaient pour le 31 décembre n’a pas eu lieu. Pour ne pas remonter jusqu’au déluge, l’opinion a encore frais en mémoire le fiasco de la marche du Rassop [Rassemblement de l’opposition] du 19 décembre dernier, écrit le journal, qui ajoute : il en a été de même pour la procession, mieux les processions du dernier jour de l’an 2017. Des manifs dites pacifiques mais qui, politiquement, devaient sonner le glas du pouvoir en place. A l’arrivée, rien de tel.

C’est donc un Tshibala pleinement satisfait de la tournure des événements qui aborde 2018. Une année qui verra le Gouvernement s’acquitter de sa principale mission, à savoir conduire les Congolais aux élections libres et transparentes.

Pour Bruno Tshibala, le cap est résolument mis sur les élections dans la paix. Aux yeux du Premier ministre, c’est cela que le peuple congolais attend et non des manifestations de rue auxquelles la violence s’invite invariablement, analyse le quotidien.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
FARDC (58)
Djugu (53)
Elections (49)
Monusco (45)
CLC (34)
Ceni (33)
marche (29)
UDPS (27)
déplacés (25)
Police (23)
Beni (20)
Ituri (20)
Cenco (17)
Linafoot (17)