Actualité.cd : « RDC-Coronavirus, un premier lot de vaccins attendu d’ici à deux jours »

Le premier lot des vaccins contre la COVID-19 est attendu d’ici à 48 heures en République démocratique du Congo (RDC). C’est le titre phare que commentent les journaux et sites Internet congolais. Les médias de la RDC s’intéressent aussi à la position de la Conférence épiscopale du Congo (CENCO) par rapport à la vie politique du pays.

Au total, 6,948,000 doses du vaccin développé par Astra Zeneca/Oxford University sont programmées pour la RDC, renseigne Actualité.cd

Le Congo-Kinshasa est sur la liste des premiers pays qui recevront ces doses des vaccins homologués en urgence par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Cela sera possible par l’intermédiaire de COVAX, l’initiative mondiale visant à garantir un accès rapide et équitable aux vaccins contre la COVID-19 à tous les pays, quel que soit leur niveau de revenu, complète Laplumeinfos.net

COVAX devrait fournir 2 milliards de doses d’ici la fin de l’année, dont 1,3 milliard à 92 économies à faible revenu participant à COVAX.

En attendant le vaccin, la mobilisation des recettes publiques souffre à cause de la pandémie du Coronavirus qui ronge les régies financières, fait remarquer Zoom-eco.net

Dans le volet politique, Dépêche.cd rapporte l’inquiétude la Conférence épiscopale du Congo (CENCO) en ces termes : RDC- Union sacrée : « le peuple sera frustré de voir revenir au pouvoir ceux qui ont participé au pillage et à la violation des droits de l’homme. »

« L’adhésion massive à l’union sacrée de la nation ne doit pas être motivée seulement par le positionnement politique. Il ne suffit pas de changer le Politique mais faut-il encore rompre avec les anti-valeurs et s’engager à travailler », ont affirmé les évêques.

Après Adolphe Muzito de LAMUKA, la CENCO dit non au glissement, complète Forum des As. D’après le quotidien, les évêques recommandent des élections crédibles, transparentes et apaisées en 2023 et pas plus tard.

Pour tenir les scrutins dans le délai constitutionnel, ils préconisent l'amorce des réformes électorales et celles en rapport avec la CENI. Ils recommandent au Gouvernement -en gestation- d'inscrire ce préalable parmi ses priorités.

La formation du gouvernement n’est pas en reste. Les princes de l'Eglise catholique ont demandé au président Tshisekedi de tenir compte du profil éthique des membres du prochain gouvernement et des gestionnaires des entreprises publiques, renchérit 7sur7.cd

Seuls les hommes et les femmes qui ont fait preuve d’une bonne éthique dans leur passé et qui ont une expérience dans le domaine requis, soucieux du bien-être de la population, méritent d’être cooptés pour gérer les Institutions de l’Etat et les entreprises publiques. C’est le portrait-robot des futurs membres du gouvernement que dresse la CENO, selon le journal L’Avenir.

Et des ambitions sont déjà enregistrées dans le rang des acteurs politiques, à l’instar de Né Muanda Nsemi, schef spirituel de Bundu Dia Mayala, informe Actu30.cd.

Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi a été reçu, lundi 1er mars 2021, par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, à l’Hôtel du gouvernement. Il dit être venu parler de vive voix avec Sama Lukonde pour lui faire part de son intention de faire partie du prochain gouvernement.

Toujours en politique, Cas-info.ca s’intéresse à un malaise au sein de LAMULA. En effet, la cellule politique s’oppose à Muzito et Fayulu et annonce qu’« à partir du 10 avril la coordination sera assurée par Katumbi »

Et pour Ouraganfm.cd, le candidat au perchoir du Sénat, Modeste Bahati s’est attelé sur les relations interinstitutionnelles dans son discours de campagne. Il a promis d’améliorer surtout les relations entre sa Chambre et le président de la République, détériorées sous le règne de Thambwe Mwamba.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner