Bukavu : la société civile de Kadutu dénonce le retour et la persistance des frais illégaux dans certaines écoles

La société civile de la commune de Kadutu dénonce le retour et la persistance des frais illégaux dans certaines écoles de cette municipalité. Cette structure citoyenne cite nomment les écoles, pourtant conventionnées, mais qui chassent les élèves n’ayant pas payé les frais exigés, et cela d’une manière brutale et sans en informer les parents.   

Parmi les écoles citées, il y a celles qui sont conventionnées catholiques et d’autres sont du Réseau protestant. Elles sont accusées de faire payer les frais dits illégaux en chassant les élèves qui n’ont pas payé même dans la brutalité. 

Le président de la société civile de Kadutu, Hypocrate Marume, indique que ces écoles perçoivent ces frais et ne livrent aucun reçu :  

« La société civile de Kadutu a et saisie par certains parents comme quoi, il y a une nouvelle forme d’escroquerie organisée par certains responsables des écoles qui sont entrain de recouvrer la prime en chassant les élèves. Certains élèves sont mêmes injuriés et n’étudient plus. Ce qui met notre éducation en danger et même l’avenir de nos enfants ». 

Certains responsables de ces écoles reconnaissent les faits et parlent d’un arrangement entre écoles et les comités des parents. 

Contacté un agent du ministère provincial de l’EPST, qui a requis l’anonymat affirme qu’il est interdit de chasser un enfant de l’école pour n’avoir pas payé les frais scolaires : « On doit s’en tenir aux instructions contenues dans l’arrêté provincial du gouverneur de province fixant les frais légaux ». 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner