L’Avenir : « Tshisekedi convainc les députés nationaux »

Revue de presse du lundi 26 avril 2021

Les journaux de Kinshasa s’intéressent à l’investiture du gouvernement Sama Lukonde, balisée par la rencontre du week end entre le chef de l’Etat et les députés nationaux.  

« Devant les députés et sénateurs, sans oublier les membres du gouvernement Sama Lukonde réunis le weekend dernier dans le Chapiteau (Cité de l’Union africaine), le président de la République, Félix Tshisekedi a été franc et direct à l’endroit des élus du peuple qui ne doivent pas être mécontents, mais solidaires envers le gouvernement de l’Union sacrée de la nation, qui est l’émanation de la majorité parlementaire », informe L’Avenir.

Si le chef de l’Etat est satisfait du fait que les députés et sénateurs aient pris à bras-le-corps, la question de l’insécurité dans l’Est de la Rdc, il les exhorte cependant à investir le gouvernement pour lui permettre de mobiliser les moyens susceptibles de remporter cette bataille contre les terroristes et autres forces négatives, poursuit le quotidien.

C’est ainsi que La Prospérité titre : « Députés Nationaux : laisser-passer Sama Lukonde ! » Sama Lukonde Kyenge, 43 ans, nommé Premier Ministre, le 15 février 2021, sera ce lundi face aux Députés Nationaux. Il sera question, pour lui, de présenter le Programme d’actions de son gouvernement et, en même temps, de le défendre au mieux des intérêts vitaux du peuple congolais tout entier, informe le tabloid, avant d’enchainer :

« Après tout ce temps passé dans les consultations, l’heure des discours est, normalement, révolue. C’est ici que les Députés, eux qui sont les censeurs de l’action gouvernementale, sont appelés, à leur tour, à jouer leur partition pour libérer Sama Lukonde Kyenge et l’ensemble de son équipe afin qu’ils traduisent dans les faits l’essentiel de la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, telle qu’elle a été, à maintes reprises, déclinée dans ses trois discours du 23 octobre 2020, du 6 et du 14 décembre 2020. »

La République estime que le fait de fixer le rendez-vous ce jour rassure que les partenaires de l’Union sacrée de la République ont trouvé un terrain d’entente devant faciliter l’investiture attendue. « Cela est d’autant plus rassurant que le chef de l’Etat a, personnellement, pris langue avec tous les députés de l’Union sacrée de la nation qu’il avait reçus le samedi dernier. Il était question pour Félix Tshisekedi d’éclairer la lanterne des députés, surtout ceux frondeurs sur certaines dispositions particulières », argumente le journal.

On le sait, certains députés menacent de bloquer l’investiture du gouvernement pour n’avoir pas été récompensés, selon eux, à la hauteur du sacrifice consenti et qui a abouti à la requalification de la majorité à la chambre basse du parlement, poursuit le tabloid, espérant « que toutes les dispositions prises en amont permettront l’investiture ce jour de cette équipe composée de 56 ministres dont 27% des femmes. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner