Écoles fictives à Lomami : le chef d’antenne SECOPE/Kabinda condamné à 20 ans de servitude pénale


La Cour d’appel de Lomami a condamné à 20 ans de servitude pénale le chef d’antenne du Service d’encadrement, de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE)/Kabinda. Dans son verdict prononcé mardi 11 mai, il lui est reproché la création de plus de deux cents (200) écoles fictives dans la province de Lomami. 

La Cour d’appel a acquitté trois autres cadres de la division provinciale de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) à savoir le directeur de la province éducationnelle (PROVED), son collègue du service d'encadrement, de Contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE), ainsi que son assistant principal. 

D’après la Cour d’appel, l’incriminé a été plusieurs fois cité par les agents de son service, comme étant celui qui les auraient déployés sur terrain pour identifier sur des fiches techniques, les écoles non viables. 

Pour la Cour d’appel, cette une opération qui aurait facilité la mécanisation des écoles non viables dites écoles fictives dans la province de Lomami. 

Bien que le verdict ait été prononcé à l’absence des prévenus, quelques témoins disent rester sur leur soif.  Certains vont plus loin pour dire que la justice n’a pas été équitable dans cette affaire. 

« Ce n’est pas une surprise pour nous. On le juge à partir de différentes libertés provisoires données en cascade. Nous exhortons les avocats du Chef d’Antenne, d’aller en appel pour voir comment réclamer une justice juste et équitable quand même », a indiqué Dieudonné Mpoyi, Coordonnateur de l’Espace Inter Plateforme des jeunes. 

Ces cadres de l’EPST ont été arrêtées depuis le mois de février 2021 dans le dossier sur la création des écoles fictives dans la province de Lomami. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner