Sud-Kivu: 10 militaires et 6 policiers comparaissent en audiences foraines à Walungu


Dix militaires FARDC et six policiers comparaissent depuis lundi 6 septembre devant le tribunal militaire de garnison de Bukavu (Sud-Kivu). Ils sont accusés de meurtre, tentatives de meurtre ainsi de coups et blessures ayant entraîné la mort.

Ce procès, qui se tient en audiences foraines dans le territoire de Walungu jusqu’au 15 septembre, se déroule dans la grande salle du bâtiment qui abrite les bureaux de l’administration de ce territoire.

Cette première audience porte sur l’identification des prévenus, en leur signifiant leurs charges. Ces prévenus sont pour la plupart des hommes en armes.

Il y a d’abord dix éléments des FARDC, dont des sergents, adjudants, adjudants en chef et sergent major ; ensuite, six policiers et enfin trois civils. Ils sont pour le moment en détention provisoire à la prison centrale de Bukavu.

Les accusés sont jugés pour des faits des crimes de sang-meurtres, tentatives de meurtres et coups et blessures ayant entraîné la mort. Ces faits, qui remontent à l’année 2020, se sont passés dans le territoire de Walungu et dans les villages voisins.

Les membres des familles des victimes décédées se sont constitués en parties civiles.

L’Etat congolais est aussi cité comme civilement responsable.

Certains jugements pourront déjà être prononcés à partir de mercredi 8 septembre.

Ces audiences foraines sont organisées avec de la MONUSCO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner