Kongo-Central : l’éducation oubliée dans le gouvernement Guy Bandu, dénoncent les syndicalistes

Le gouvernement Guy Bandu n’a pas pris en compte le ministère de l'Education, a dénoncé dimanche 26 juin la synergie de syndicats des enseignants. Selon le porte-parole de cette structure, Simon Nsilulu, l'éducation est importante pour l'avenir de la nation et de la province.

« Nous avons constaté que le ministère de l’Education est omis de la liste du nouveau gouvernement qui devra désormais conduire notre chère province. Nous leur demandons de réitérer le ministère de l’Education, parce que l’enseignement primaire, secondaire et professionnelle relève de la compétence exclusive de la province », a fait remarquer Simon Nsilulu.

Il ajoute que l’enseignement est le cheval de bataille du quinquennat du Président de la République.

« Nous ne voyons aucune raison que ce ministère très important pour l’avenir de la nation et de la province ne soit pas repris parmi les ministères du gouvernement province », a déploré Simon Nsilulu.

Le gouverneur Guy Bandu a publié son gouvernement samedi 25 juin. Son équipe est composée de vingt-deux membres, dont dix ministres et dix commissaires généraux. Parmi les nominés, certains sont reconduits et d'autres sont des anciennes figures ayant exercé la fonction de ministre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner