La Prospérité : « Les assurances apportées aux investisseurs participant à Africa Summit 2022. Félix Tshisekedi : ‘‘Ne considérez pas nos faiblesses, mais notre volonté de changement’’ »

Revue de presse de ce mercredi 19 octobre 2022.

 

La prise de parole du Président de la République au sommet économique organisé par « The Financial Times » à Londres fait la UNE des journaux parus ce mercredi 19 octobre.

 

La Prospérité  rapportant  que le Chef de l’Etat a apporté des assurances aux investisseurs participant à Africa Summit 2022, titre à sa Une : « Félix Tshisekedi : ‘‘Ne considérez pas nos faiblesses, mais notre volonté de changement’’».

Sur invitation de ‘’The Financial Times’’, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a participé activement, mardi 18 octobre, à Londres, à ‘’Africa Summit 2022, une rencontre de haut niveau consacrée aux questions économiques, rapporte ce tabloid.

Devant un parterre de participants et investisseurs venus des horizons divers, le Chef de l’Etat congolais a saisi cette occasion pour vendre les opportunités d’affaires dont dispose la République Démocratique du Congo, comme l’ensemble du continent africain. Ce, dans divers domaines et secteurs de la vie, explique le journal.

D’après la Prospérité, dans l’articulation de ses mots, le Président Tshisekedi a affirmé que la RDC et l’Afrique constituent, à ce jour, les meilleures destinations pour des investissements directs étrangers.

«Investir en Afrique devient une nécessité... Nous sommes le continent qui offre le taux de rendement net le plus élevé»,  indiqué Felix Tshisekedi, tout en rassurant les investisseurs sur la détermination de la RDC ainsi que des pays africains à pouvoir changer la donne, note ce quotidien.

«Ne considérez pas nos faiblesses mais notre volonté de changement», a-t-il lancé, tel un véritable caviar dans le cercle des hommes d’affaires en vue des investissements en RDC, poursuit le journal.

Pour Econews, en participant à l’"Africa Summit 2022"  Tshisekedi a lancé un un assaut sur la zone d’influence de Kagame.

Ce tabloïd explique que « c’est à Londres, capitale du Royaume-Uni, là où se recrutent les principaux parrains anglo-saxons du président rwandais Paul Kagame » que le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a exposé lundi sa vision de développement non seulement de son pays, la République Démocratique du Congo, mais aussi de l’Afrique, dans toute sa diversité. Et ce tabloïd de poursuivre, « malheureusement, a fustigé le Président de la République, il y a des dirigeants africains, à l’instar de Kagame qui ne s’inscrivent jamais dans le schéma de l’intégration du continent noir ».

Selon Econews, à Londres, Félix Tshisekedi a rappelé tout le mal que le Rwanda fait à la RDC et à toute la région des Grands Lacs. Il est temps, a-t-il lancé, que « le monde libre se ressaisisse en écoutant le cri de détresse de la RDC qui subit une insécurité importée depuis une vingtaine d’années ».

Pour ce journal donc, « la zone anglo-saxonne n’est plus la chasse gardée des ennemis de la République Démocratique du Congo ».

Abondant dans le meme sens, L’Avenir souligne que Felix Tshisekedi a profité de la tribune de ‘Africa Summit 2022’ pour condamner le silence parfois complice des puissances internationales ainsi que des médias internationaux. « L’ignorance des cris d’alarme et de colère exprimée par nos peuples à travers leurs dirigeants dans les forums internationaux, a-t-il stigmatisé, contribuent malheureusement à ce que l’Afrique ne soit perçue que comme un continent à problème ».

Le Journal quant à lui, estime que cette nouvelle sortie sur la scène économique internationale du Chef de l’Etat, prouve que « depuis son entrée en fonction en janvier 2019, le Président Tshisekedi a joué un rôle central dans l’ouverture du pays à de nouvelles opportunités internationales d’investissement, de commerce et de partenariat. Le Président Tshisekedi continue de présenter au monde la richesse des ressources naturelles inexploitées du pays – y compris les minéraux essentiels à la transition énergétique verte mondiale, le potentiel hydroélectrique, les terres arables fertiles et la biodiversité unique ».

Et au sujet des ressources naturelles inexploitées de la RDC, Africa News fait savoir que « le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi n’a pas non plus mâché ses mots quand le moment était venu de défendre le processus en cours de l’attribution des blocs pétrolier et gazier, laquelle ne fait pas l’unanimité auprès
des environnementalistes et autres activistes qui luttent contre le dérèglement climatique. La RDCongo, a-t-il soutenu, est le pays solution et tient à cette vocation. Par contre, ses populations ont le droit, comme cela se passe, par exemple, au Gabon et en Norvège, de bénéficier de ses ressources naturelles, tant que les autorités respectent les conventions établies en la matière et qu’aucune loi, soit-elle internationale, ne l’interdit ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner