Articles de la catégorie « Actualité »

24/12/2005 - 17:18
Ces personnes parmi lesquelles des femmes et des enfants, vivent dans le dénuement total. Elles n’ont ni vivres, ni médicaments, ni vêtements, ni même des latrines. Le constat a été fait par une délégation conjointe MONUC/agences humanitaires, rapporte radiookapi.net
Actualité /
24/12/2005 - 17:12
A la prison centrale de Kindu, les conditions de détentions laissent à désirer. Selon des témoignages des prisonniers eux-mêmes contactés par radiookapi.net, ils n’ont ni nourriture, ni soins de santé. Le salut pour ceux qui en ont la chance devrait venir de l’extérieur. Là aussi malheureusement, les choses ne sont pas aisées. Toute visite est monnayée par les éléments de la garde.
Actualité /
24/12/2005 - 11:56
Mercredi dernier à New York, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté la résolution 1649 sur la RDC. Au terme de ce texte, les Nations Unies expriment leur préoccupation de voir le gouvernement de transition accélérer la réunification de ses services de sécurité, rapporte radiookapi.net
Actualité /
24/12/2005 - 11:52
La localité de Nioka est passée depuis hier vendredi sous contrôle des Forces armées de la République démocratique du Congo. Appuyées par les casques bleus de la MONUC, Les troupes régulières ont dans leur avancée contraint les miliciens qui occupaient cette zone du district de l’Ituri, à replier, selon le porte-parole militaire de la Mission des Nations Unies au Congo, contacté par radiookapi.net
Actualité /
24/12/2005 - 11:49
Une centaine de démobilisées de Kalemie, au Nord-Katanga, ont organisé jeudi dernier un sit-in devant le bureau du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Ils ont eu finalement gain cause, car ils ont dû toucher sur le champ leur filet de sécurité dont le retard de paiement a constitué la cause de leur manifestation, signale radiookapi.net
Actualité /
23/12/2005 - 16:56
C’est le bilan de la dernière pluie qui s’est abattue dans le chef-lieu de la province du Bas-Congo, note radiookapi.net Ces malheureux incidents se sont produits dans la nuit du 22 au 23 décembre dans les communes de Nzanza et de Mvuzi. Ici, un jeune homme a été électrocuté suite à la dernière pluie torrentielle qui s’est abattue dans la ville. Des dégâts matériels importants ont été enregistrés toujours au nord de la commune de Mvuzi. Trois habitations ont été emportées ainsi que tous leurs biens.
Actualité /
23/12/2005 - 16:52
Une dizaine d’étalages de ce marché ont pris feu ce vendredi 23 décembre dans la matinée. Un détraqué mental serait l’auteur de cet incendie. Il est pour l’instant détenu par la police, rapporte radiookapi.net Plus de 80 stands du marché ont été brûlés ce vendredi à 4 heures du matin. La police a mis la main sur le présumé auteur de l’incendie. Il s’agit d’un homme qui ne dispose plus de toutes ses facultés mentales après une longue trypanosomiase mal soignée.
Actualité /
23/12/2005 - 11:46
Les nouveaux chiffres de la CEI publiés ce jeudi 22 décembre par l’abbé Malu Malu confortent la victoire du oui sur le non. Les 19 000 bureaux dépouillés sur les 32 000 pour l’ensemble du pays, soit 58,36% des bureaux de vote, représentent un taux de participation de l’ordre de 59,28%. Ce qui signifie qu’il y a eu près de 10 millions de votants à ce jour sur plus de 24 millions enregistrés. Et à ce stade, le oui intervient à hauteur de 82,91 % et, le non à 17,09%, selon le président de la CEI.
Actualité /
23/12/2005 - 11:42
Faute de sensibilisation, certains électeurs des localités les plus reculées se sont exprimés en faveur du non ou du oui selon leur propre compréhension de ce texte, a constaté radiookapi.net La sensibilisation sur le projet de constitution n’a pas atteint bon nombre de populations des localités les plus reculées. A peine les habitants des grands centres ont été sensibilisés. Même dans ces villes, quelques intellectuels ont à peine compris le contenu du projet de constitution.
Actualité /
23/12/2005 - 11:36
C’est en fait un record réalisé par la section DDRRR/Monuc-Goma. Jamais un tel chiffre n’a été atteint auparavant. C’est la conséquence, a-t-on confié à radiookapi.net, d’une nouvelle approche de sensibilisation amorcée depuis près de deux mois par cette section de la Monuc à Goma.
Actualité /