Articles de la catégorie « FARDC »

11/02/2011 - 10:30
La société civile du territoire de Beni  dénonce l’enlèvement de plus de quinze personnes dans la localité de Mayimoya, à une soixantaine de kilomètre, au Nord de Beni, dans la collectivité de Beni-Mbau, au Nord-Kivu. Dans son dernier rapport du mois de janvier publié le mercredi 9 février, la société civile du territoire de Beni attribue ce kidnapping aux rebelles ougandais des ADF-Nalu. Elle demande, par ailleurs, aux FARDC de redoubler d’efforts pour retrouver ces otages.
Actualité, Actualité, Sécurité, Société / Beni, Enlèvement, FARDC
11/02/2011 - 10:14
Les déplacements des opérateurs économiques se feront désormais sous escorte de militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), dans le Haut-Uélé, en province Orientale, pour garantir leur sécurité. Le chef d’état-major général adjoint chargé des renseignements et le commandant de la 9ème  région militaire, le général Jean-Claude Kifwa ont communiqué cette décision aux opérateurs économiques et à la société civile le mercredi 9 février à Isiro.
Actualité, Politique, Actualité, Sécurité / FARDC, FEC, Haut Uele, LRA
04/02/2011 - 19:35
Les Forces armées de la République Démocratique du Congo disposent désormais d’un document de bord en vue du développement de leur logistique. Ce document s’appelle doctrine logistique et est l’œuvre d’un partenariat avec la mission de l’Union européenne de conseil et d’assistance en matière de réformer de la sécurité (EUSEC).La cérémonie de remise du premier exemplaire de ce document a eu lieu mercredi 3 février 2011 au quartier général de cette mission, à Kinshasa.
Actualité, Kinshasa, Politique, Sécurité / Défense nationale, Eusec, FARDC, Logistique
04/02/2011 - 15:40
L’Etat major opérationnel des Forces armées de la RDC (FARDC) a déféré ce vendredi 4 février à l’auditorat militaire de garnison de Bunia deux soldats accusés d’avoir assassiné un ressortissant chinois dans un carré minier, situé aux environs de Nia-Nia, à plus de 350 Kilomètres, au Sud de Bunia. Le drame s’est déroulé dans la nuit du 31 janvier au 1er Février. Le premier militaire accusé a avoué avoir tiré sur le chinois lorsque ce dernier voulait le contraindre à ne pas s’emparer du colis de sable d’or qu’il voulait voler.
Actualité, Justice, Actualité, Sécurité / Assassinat, FARDC, Ituri