Articles de la catégorie « militaire »

05/04/2014 - 10:42
Le chef d’état major général Didier Etumba montre les nouveaux insignes militaires aux officiers FARDC Environ 3200 militaires ont achevé, vendredi 4 avril, leur formation au Centre d’instruction de Mura, à plus de 120 km de Lubumbashi (Katanga). Cette formation a notamment porté sur les techniques militaires et sur la protection des civils.
Actualité, Katanga, Politique, Actualité, Sécurité, Société / FARDC, formation, militaire, Mura
03/04/2014 - 10:40
Les pécheurs traditionnels Wagenia sur le site qui porte leur nom, sur le fleuve Congo à l’entrée de la ville de Kisangani (Province Orientale). PH. Dorcas Kanku. Le général Jean-Claude Kifwa, commandant de la 9e région militaire, nie la présence des barrières militaires sur le fleuve Congo entre Kisangani et Isangi en Province Orientale.
Actualité, Actualité, Sécurité / barrières, Fleuve congo, Jean Claude Kifwa, militaire
05/03/2014 - 18:42
La route entre Dingi et Tshombe-Kilima dans le nord ouest du Maniema. Seuls les motos et tolekas peuvent circuler aujourd’hui sur ce tronçon, comme la plupart des routes de la province aujourd’hui. Photo: bonoboincongo.com
Actualité, Actualité, Sécurité / extorsions, militaire, tracasserie
10/02/2014 - 12:04
Patrouille de la Police Nationale Congolaise(PNC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo Deux éléments de la police nationale congolaise (PNC) et un officier des Forces armées de la RDC (FARDC) ont été arrêtés samedi 8 février après avoir cambriolé le domicile d’un changeur de monnaie dans la ville de Kananga, au Kasaï-Occidental.
Actualité, Actualité, Sécurité / cambriolage, FARDC, militaire, Police, Policier
10/02/2014 - 11:57
Un roulage sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, 2006. Les chauffeurs de taxi et taxi-bus de Lubumbashi (Katanga) accusent les policiers chargés de réguler la circulation routière de les rançonner. Ces chauffeurs ont exprimé leurs ras-le-bol au micro de radio Okapi dimanche 9 février.
Actualité, Katanga, Sécurité / FARDC, militaire, PNC, Policier, tracasserie
18/01/2014 - 16:50
Le tribunal militaire de garnison de Gemena a condamné un sergent  du 222e bataillon de l’armée congolaise à cinq ans de prison et au paiement de près de 450 dollars américains de dommages et intérêts. Il était poursuivi pour le viol d’une mineure en novembre dernier. Ce tribunal  qui siégeait en audiences foraines à Dongo, a également condamné par défaut un élément de la police de frontière à 20 ans de servitudes pénales  pour le viol  d’une fille de 10 ans en mai dernier.
En bref, Actualité / Gemena, militaire, Policier, Viol
09/01/2014 - 13:35
Des soldats du FARDC devant la prison militaire de Mbandaka en RDC. Ph. www.rnw.nl  La 9ème région militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) à Kisangani a arrêté des hommes en uniforme suspectés de semer le trouble dans la ville. L’un d’eux est un lieutenant-colonel de l’ancienne rébellion du M23.
Actualité, Justice, Actualité, Actualité, Sécurité / FARDC, Justice, Kifwa, militaire
07/01/2014 - 18:39
Tribunal militaire de Matadi siégeant en chambre foraine. Le tribunal militaire de garnison de Matadi a condamné à la peine capitale, lundi 6 janvier, le policier Bidwaya Muamba alias Mpozo, poursuivi pour le meurtre d’un jeune homme d’une vingtaine d’années, le jour de l’an.
Actualité, Actualité, Justice, Politique, Actualité, Société / Matadi, militaire, peine capitale, Tribunal
06/01/2014 - 05:30
Les obsèques du colonel Mamadou Moustafa Ndala, tué dans une embuscade à Beni (Nord-Kivu).Radio Okapi/ Ph. John Bompengo. Le Colonel Mamdou Ndala, commandant du 42e bataillon de l’Unité de réaction rapide des commandos des Forces armées de la RDC (FARDC), tué jeudi 2 janvier à Beni (Nord-Kivu), a été nommé général de brigade à titre posthume.
Actualité, Kinshasa, Actualité, Politique, Société / Beni, Camp Kokolo, Hommage, Mamadou, militaire, Ndala
06/11/2013 - 13:46
La société civile de Likasi dénonce les tracasseries militaires dans cette ville située à 120 km de Lubumbashi. Le porte-parole de cette organisation, Paul Kisimba a accusé certains militaires d’extorquer des biens et de l’argent et de passer à tabac des personnes lors des patrouilles nocturnes dans plusieurs communes de cette ville. Le maire de Likasi, Charles Talansha a affirmé ne pas être au courant de cette situation. La société civile de Likasi a demandé aux autorités militaires au niveau provincial d’enquêter sur ces allégations.  
En bref, Katanga, Actualité, Sécurité / FARDC, Likasi, militaire