Articles de la catégorie « tracasseries policières »

18/04/2013 - 18:30
Un groupe de personnes armé de bâtons conduit par un démobilisé de la police fait payer depuis quelques temps cinquante mille Francs congolais (54 $US) à cent mille Francs congolais (108 $US) aux usagers de l’axe routier situé entre les localités de Kabambambale et Katombole au Kasaï-Oriental. Le chef de service des droits humains en territoire de Kabinda, David Mulembwe, a expliqué que cette bande érige des barrières entre 19 heures et 21 heures pour rançonner les passants.
En bref, Actualité / barrières, Kasaï Oriental, tracasseries policières
11/06/2012 - 15:43
http://lh6.ggpht.com/-q8Zo8xQopWg/Tf8h86IXc6I/AAAAAAAAKSE/txc7gPaBRTM/IM..." id="shashinThumbnailLink_1" class="shashinFancybox" rel="shashinFancybox_1" title="Place des artistes, Rond-point victoire/ Kinshasa. Le trafic routier n’est pas intense ce 2/06/2011.
Actualité, Société / PCR, Taxi-moto, tracasseries policières, Transport en commun
25/04/2012 - 14:10
Les habitants des villages Dungu et Iboto dans le secteur de Batere en territoire de Kutu (Bandundu), dénoncent des tracasseries des agents de la police nationale congolaise du sous commissariat de Dungu. Ils disent être victimes de ces tracasseries depuis plus de trois semaines. Certains villageois trouvent refuge dans des fermes des villages voisins pour échapper à ces tracasseries. Le président de la société civile de ce secteur en séjour à Bandundu-ville a confirmé cette information.
Bandundu, En bref, Actualité / Bandundu, tracasseries policières
18/10/2011 - 11:56
Les chauffeurs des taxis et taxis bus de la ville de Kinshasa montent au créneau pour dénoncer ce qu’ils qualifient des tracasseries des agents des services de renseignement du Bureau 2 (NDLR : des agents de la police opérant en civil). Selon eux, ces agents ont abandonné leur mission consistant à chercher les voitures volées et rackettent, à la place, les chauffeurs taxis et taxis bus pour toutes sortes de motifs fallacieux.
Actualité, Kinshasa, Société / Police, Taxis, tracasseries policières
12/08/2011 - 13:48
Les populations vivant le long du tronçon routier Bunkonde-Nkonko dénoncent les tracasseries policières. « A chaque descente dans les villages, la police rançonne et maltraite les civils », ont raconté des témoins, jeudi 11 août, à la délégation mixte gouvernement-Monusco-société civile, de retour d’une mission à Kamponde. A 2 kilomètres du village de Tshibemba, la délégation a rencontré sept policiers. Ils escortaient une jeune fille de moins de 17 ans et deux femmes avec leurs bébés sur le dos, les dirigeant vers le commissariat de police de Bunkonde.
Actualité, Actualité, Sécurité / Kamponde, tracasseries policières