Le Phare: élections, doutes sur le processus électoral

Revue de presse du vendredi 25 mars

En dépit des assurances du pasteur Ngoy Mulunda, quant à la conduite du processus électoral en cours, plusieurs faits poussent au pessimisme. Le journal cite notamment le fait que certains agents de la Ceni, au Katanga et au Kasaï occidental, refusent d’enrôler des citoyens non porteurs d’anciennes cartes d’électeurs.

A cela s’ajoutent les actes d’intimidation orchestrés contre les partis et leaders de l’opposition ainsi que le flou persistant sur le calendrier électoral, notamment sur le couplage ou non des élections présidentielle et législatives. Des faits de nature à créer des frustrations au sein de l’opinion nationale, estime Le Phare. Le journal appelle la Ceni à rompre le silence pour rassurer tout le monde.

Le Potentiel : la mine de Kipushi en danger

Le Potentiel attire l’attention sur ce qu’elle qualifie de nouvelle tragédie au Katanga. Depuis quelques mois, on assiste à une fulgurante montée des eaux dans la mine avec perte successive de points de captage à différents niveaux. Bref, une tragédie se développe, dans l’indifférence totale, à la mine souterraine de Kipushi.

«La gestion calamiteuse de ce grave incident augure bientôt le point de non retour avec la perte imminente et totale de cette mine, mondialement connue comme une des sources principales de germanium,» écrit le journal.

Paradoxe: en ce temps d’embellie de cours mondiaux des métaux, le secteur minier congolais se trouve encore dans le noir, fait remarquer le journal. La RDC va bientôt perdre la mine de Kipushi, première mine souterraine démarrée en 1925, et source d’une brochette de métaux dont le germanium, le cadmium, les métaux précieux, à côté du cuivre et surtout du zinc.

Forum des As consacre sa une à la conférence de presse tenue, hier, par le porte-parole du gouvernement. Lambert Mende a réagi à la récente déclaration des évêques catholiques. En dehors des questions doctrinales et dogmatiques, estime Lambert Mende, l’opinion des princes de l’église sur la gestion des affaires du pays peut être discutée, voire mise en cause. Pour lui, il faut faire la part des choses. Quand un prince d’église réagit aux faits politiques du pays, il le fait en tant citoyen congolais, estime le porte-parole du gouvernement cité par Forum des As.

S’agissant de la rumeur sur le remaniement de l’équipe gouvernementale, indique L’Avenir, Lambert Mende appelle au respect des rôles. Le ministre congolais de la Communication et des Médias et Porte-parole du gouvernement appelle à la reconnaissance et au respect des compétences de chacun.
«Nous devons dans ce pays savoir reconnaître et respecter les compétences de chacun. Celui qui a mis en place le gouvernement est celui-là même qui est habilité à le changer selon les paramètres qu’il est le seul à pouvoir apprécier, » a indiqué le ministre Lambert Mende au cours de cette même conférence de presse. Il a invité les Congolais à l’apaisement. Au moment venu, la nouvelle composition de l’équipe gouvernementale sera révélée au public. Jusque-là, il ne s’agit que de spéculations, a-t-il précisé.

La Prospérité : boycott des plénières: Les députés très fâchés!

La salle de congrès du Palais du Peuple est devenue répugnante pour les honorables députés. Des séances plénières convoquées depuis l’ouverture de la session ordinaire de mars, sont sans cesse décommandées, faute de quorum, rapporte le journal. A la base de cet absentéisme qui s’installe, petit à petit, à la chambre basse du Parlement: Les honorables députés, toutes tendances confondues, réclameraient le paiement de leurs collations des Commissions qui ne sont plus payées, depuis un certain temps.

Aussi, poursuit le journal, pour exercer une certaine pression à qui de droit, auraient-ils choisi de boycotter les séances plénières.

Autre sujet abordé dans la presse de vendredi: la Révision du fichier électoral. Selon l’Avenir, l’opération sera lancée simultanément, du 2 avril au 1er juillet 2011, dans toutes les provinces restantes, sauf à Kinshasa.

La Ceni a pris la vitesse de croisière et la tenue des élections dans le délai constitutionnel se précise, selon le quotidien. Pendant 90 jours, l’opération va se dérouler au Bandundu, Kasaï Oriental, Nord-Kivu, Sud-Kivu, l’Equateur et dans la Province Orientale. Par la même occasion, poursuit le journal, le bureau de la Ceni invite les Congolais en âge de voter, anciens et nouveaux à rejoindre à partir du 2 avril les centres d’enrôlement dans les groupements et les communes des provinces concernées.

Le Potentiel : Procès Chebeya, le spectre du chauffeur Bazana fait différer les plaidoiries

Les plaidoiries sur l’affaire Chebeya ont été renvoyées à la huitaine. Et pour cause: à la requête du ministère public, la Cour militaire vient de requalifier la prévention d’enlèvement de Fidèle Bazana en celle d’assassinat.

Après ces observations, la Cour a admis que Bazana, chauffeur de Floribert Chebeya, a été aussi assassiné. Mais au lieu d’une nouvelle instruction réclamée par la partie civile, précise le journal, elle a décidé que tous les moyens soient contenus dans les plaidoiries de l’affaire Chebeya.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner