La Prospérité: « Tête-à-tête exigé avant la convocation des concertations, Sassou-Tshisekedi…! »

Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo (Photo blancspot.com)

Revue de presse du mardi 13 août 2013

“Il faut attendre la tenue de la rencontre entre Denis Sassou Nguesso, le président du Congo Brazzaville et Etienne Tshisekedi, le leader de l’UDPS avant la convocation des concertations nationales”, affirme Samy Badibanga, le président du groupe parlementaire UDPS et Alliés, rapporte La Prospérité.

“Sans l’implication de Tshisekedi, ces concertations n’auront aucune importance dans la mesure où la crise en cours née des élections oppose, dès le départ, Joseph Kabila à Etienne Tshisekedi”, estime Samy Badibanga.

Pour sa part, Forum des As se penche sur les retombées de la déclaration de Léon Kengo qui a annoncé samedi la formation d’un nouveau gouvernement à l’issue des concertations nationales. A ce sujet, le quotidien estime que le MLC rejoint Kengo wa Dondo… « Simple appât, ballon d’essai ou direction à suivre ? », s’interroge le journal qui pense que la dernière déclaration de Léon Kengo wa Dondo, membre du présidium des concertations nationales, n’a pas du tout laissé indifférents le MLC alors qu’il y a peu, ce parti semblait plutôt proche de l’UDPS et Alliés.

Mais L’Avenir souligne qu’un gouvernement d’union nationale serait un coup d’Etat institutionnel qui ne dit pas son nom. « Envisager la mise sur pied d’un gouvernement d’union nationale, c’est cracher sur le peuple congolais dont une frange souffre encore des exactions des rebelles du M23 dans l’Est du pays », commente le quotidien.

Sur la visite du Vice-premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, Forum des As rapporte que l’agenda de l’homme d’État belge est dévoilé.

« Didier Reynders, dont c’est la quatrième visite en RDC depuis son arrivée aux Affaires étrangères, s’y rend pour réaffirmer la nécessité d’appliquer l’”Accord-cadre” signé en février à Addis Abeba par onze pays de la région des Grands Lacs pour stabiliser l’Est congolais après des décennies de troubles, a indiqué son entourage », rapporte Forum des As.

Cet accord n’a toutefois pas encore permis de neutraliser les nombreux groupes armés qui sévissent dans les deux Kivu, dont la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23), rappelle le quotidien.

 L’Avenir signale sur ce chapitre qu’en présence du Premier ministre congolais Matata Ponyo, Didier Reynders a lancé les travaux de construction de la nouvelle ambassade de Belgique en RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner