L’Avenir : « Trois jours de tensions à Kinshasa et ailleurs : Des appels au calme se multiplient »

Des pneus brûlés le 20/01/2015 par des manifestants sur l’avenue Mompono à Kinshasa-Kalamu qui manifestent contre l’adoption de la loi électorale au parlement. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Revue de presse du jeudi 22 janvier 2015

L’Avenir relaie les appels au calme lancé ces dernières heures par différentes personnalités et organisations après les jours de tension qu’a connus la ville de Kinshasa. Des manifestations organisées dans la capitale congolaise par l’opposition contre la nouvelle loi électorale ont dégénéré. Le bilan officiel fait état d’une dizaine de morts.

Du gouvernement central au gouvernement provincial de Kinshasa, en passant par les Etats-Unis d’Amérique, la Monusco, pour terminer avec le Cardinal Laurent Mosengwo Pasinya, tout le monde fustige la direction prise par cette initiative de l’opposition qui voulait contester le vote de la loi électorale par l’Assemblée nationale, écrit le journal.

Le quotidien indique que le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a appelé la population à reprendre ses activités tout en assurant qu’il y aura désormais des patrouilles mixtes, FADC-police nationale congolaise.

L’Avenir relaie également la déclaration du gouvernement congolais qui se dit préoccupé par les rapports faisant état de violences à Kinshasa suite à l’adoption de la loi électorale.

Le journal revient aussi la position de la Monusco qui se dit également préoccupée par les troubles répétés qui accompagnent le débat sur le projet de loi électorale au Parlement.

Forum des As se penche, pour sa part, sur la caravane organisée mercredi par le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, pour appeler les Kinois au calme.

Aussitôt rentré de son séjour à Dakar, André Kimbuta a visité les installations des entreprises de transport Transco et New Transkin. Des bus de ces deux entreprises ont été endommagés par des manifestants.

Après cette escale, écrit le confrère, le gouverneur s’est rendu à Ngaba dont la maison communale a été vandalisée au cours des manifestations.

Comme un seul homme, note Forum des As, les habitants de cette commune sont sortis pour ovationner André Kimbuta.

Arrivé au Rond-point Huileries, le gouverneur de Kimbuta a improvisé un speech dans lequel il a appelé au calme. « Il est inadmissible de verser le sang des Kinois », a déclaré Kimbuta cité par Forum des As.

De son côté, Le Potentiel s’intéresse à la plénière de ce jeudi au Sénat. Une plénière «  de tous les dangers », titre le quotidien.

C’est aujourd’hui, que la plénière va recevoir le travail de la commission politique, administrative et juridique de la chambre haute du Parlement sur le projet de loi sur la révision de la loi électorale du 25 juin 2011, écrit le journal.

Une loi qui fait couler beaucoup d’encre et de salive ainsi que de sang, note le quotidien.

Le Potentiel indique que l’opposition qui rejette cette loi risque de réunir du monde aujourd’hui. Ce qui énerverait tous ceux qui ont la gâchette facile, mentionne le confrère.

Le journal dit espérer qu’on n’en arrivera pas là.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)