Tshopo : l'Inspecteur Provincial de la PNC rappelé d'urgence à Kinshasa

L’Inspecteur provincial de la Police nationale Congolaise de la province la Tshopo, est convoqué d’urgence à Kinshasa par sa hiérarchie pour consultation. Dans son message à l'intéressé, le Commissaire Général de la PNC, Dieudonné Amuli Bahigwa reproche à Jonas Kanakange Kapela de s'être substitué au rapporteur du comité provincial de sécurité  dans le conflit qui oppose le gouverneur à l'Assemblée provinciale. 

Dans un télégramme N0 080 du  27 juin dernier, diffusé dans les réseaux sociaux,  le commissaire général de la PNC, dit avoir suivi avec regret la lecture du communiqué du Comité provincial de sécurité /Tshopo à la RTNC par l'Inspecteur provincial de la PNC/Tshopo.

Le Général Dieudonné Amuli dit qu'en agissant ainsi, Jonas Kanakange s'est substitué au rapporteur dudit organe, enfreignant du coup l'apolitisme de l'armée consacrée par l'article 183 de la constitution ainsi que l'article 4 de la loi organique relative à l'organisation et fonctionnement de la Police nationale Congolaise. Il lui demande donc de rejoindre le Commissariat général de la PNC à Kinshasa pour consultation.

L’Inspecteur Provincial de la Police/Tshopo avait lu, le vendredi dernier, sur les antennes de la RTNC, un communiqué officiel du comité provincial de sécurité qui avait pris acte des résultats de vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial.

Cette motion avait été rejetée pour n'avoir pas recueillie la majorité absolue selon les propres termes du président de l'Assemblée provinciale, qui soutenait que  le gouvernement Walle restait en place.

Le jour suivant, le porte-parole de l’Assemblée provinciale avait fait volte face de cette annonce expliquant qu'il avait été induit en erreur par un expert de cet organe.  Il reprochera par la suite au commissaire provincial de la PNC d'avoir lu le communiqué sus indiqué, créant ainsi la confusion au sein de l'opinion publique.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner